Michael Jackson par Andy Warhol ou le portrait très bien vendu

Le 18 août dernier, la galerie Vered, installée à New York, aurait vendu un portrait de Michael Jackson par Andy Warhol pour plus d’un million de dollars (le montant exact de la mystérieuse transaction n’est pas révélé). Au tarif minimum d’un million de dollars, ce portrait serait très bien payé ; il deviendrait même le plus cher du roi de la pop réalisé par Warhol.

La somme d’un million de dollars est d’autant plus élevée que la photographie qui a servi pour cette encre sérigraphique retouchée à la peinture sur toile (76,2 cm x 66 cm)  a été utilisée par Warhol en 1984 pour au moins cinq versions, avec quelques références de prix bien inférieures, donc. Outre celle-ci, il existe :

- une version sur fond jaune d’or qui a fait la couverture du Times en mars 1984.

- une version en noir et blanc, rehaussée de traits rouges et jaunes, réalisée sur papier, 80 cm x 59,7 cm, vendue  chez Christie’s, le 31 octobre 2007,  pour 103.000 dollars.

- une version sur fond noir/cheveux bleus, encre sérigraphique et peinture acrylique sur une toile, 76,2 cm x 66 cm, payée 89.600 livres, à Londres, chez Sotheby’s en février 2003. La même œuvre, remise en vente, toujours chez Sotheby’s, en juin 2007, avait être payée 300.000 livres.

- une version à l’encre sérigraphique sur papier avec aplats de couleurs (80 cm x 59,5 cm), payée 20.400 livres, chez Sotheby’s, à Londres, le 24 juin 2004.

Le prix le plus élevé pour un portrait de Michael Jackson par Andy Warhol vendu aux enchères est de 576.000 dollars (chez Christie’s, en novembre 2006, à New York), de même format que celui qui vient d’être vendu, également exécuté en 1984. L’œuvre a été réalisée à partir d’un portrait moins connu. Le fond est orange et les cheveux, les sourcils et les yeux de l’artiste sont mauves.

Les écarts de prix importants pour ces œuvres s’expliquent notamment par le fait que, de manière générale, les créations sur papier sont considérablement moins chères que celles sur toile, même pour Warhol et son utilisation récurrente de la sérigraphie.

D’autre part, les prix des œuvres d’art contemporain (et ceux des créations d’Andy Warhol en particulier) se sont littéralement envolés ces trois dernières années.

Le prix le plus élevé pour un portrait de célébrité par Andy Warhol revient à un double portrait de Marlon Brando, une œuvre de très grand format (213,4 cm x 243,2 cm), réalisée en 1966 à l’encre sérigraphique sur toile de lin,  payé 32,52 millions de dollars, chez Christie’s, l’année dernière, à New York.

Des centaines d’œuvres de  Warhol, rien que pour les ventes publiques,  ont été payées  bien au-dessus du million de dollars.

Ce portrait avait été péniblement vendu 278.500 dollars  chez Sotheby’s, en mai dernier, à New York, soit légèrement sous son estimation basse de 250.000 dollars sans les frais (20% ).

Pierrick Moritz

Concernant ces publicités


Catégories :Art contemporain, Marché de l'art, Musique

Tags:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 985 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :