La femme de René Magritte kidnappée chez elle

Olympia, un tableau de René Magritte où sa femme Georgette, unique modèle féminin du peintre, pose nue, a été dérobé hier au musée Magritte, ancien domicile du couple situé dans la proche banlieue de Bruxelles.

Devant l’originalité de l’Œuvre du peintre surréaliste, l’intérieur de cette modeste maison étonne par son mobilier petit bourgeois de la fin du  XIXe siècle. On y trouve toutefois quelques marques de fantaisie, comme un tapis en trompe-l’oeil peint sur le parquet ou un meuble moderniste créé par Magritte ; une photographie de Man Ray est accrochée sur un mur de la cuisine. L’atelier est situé au fond de la petite cour attenante à la maison.

Les Magritte étaient réputés pour ne pas beaucoup sortir de chez eux (l’artiste y a peint la très grande majorité de ses tableaux). Pour le coup, c’est le grand voyage dans l’inconnu pour Georgette Magritte.

Pierrick Moritz

Concernant ces publicités


Catégories :Art volé, Belgique, Musées

Tags:, ,

1 réponse

  1. 10/01/2012

    GEORGETTE MAGRITTE EST RENTREE CHEZ ELLE

    Le tableau a été récupéré par le musée mercredi dernier.

    Les voleurs ne sont pas parvenus à le revendre et l’ont restitué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 985 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :