Vente “Street Art Graffiti” à La Cigale le 20 juin 2009

D’après communiqué

Le 20 juin prochain, La Cigale sera pour la première fois  de son histoire le cadre d’une vente aux enchères. C’est pour marquer l’ouverture de son département consacré au Street art,  que la maison de ventes Millon-Cornette de Saint Cyr a choisi ce lieu parisien mythique. Les 290 œuvres de 140 artistes présentées dans la vacation constituent un historique exceptionnel de ce mouvement artistique, depuis sa naissance aux États-Unis au tout début des années 1970  jusqu’à son arrivée en Europe dix ans plus tard.

Stars historiques du Street Art

Le catalogue réunit des artistes américains parmi les plus recherchés du mouvement, à commencer par ceux qui ont couvert de tags le métro de New York dans les années 1970-1980, comme Taki 183, Stayhigh 149, Iz The Wiz, Seen, Crime 79, Tracy 168, Tkid, Crash, Blade, Quik, Toxic, Jean-Michel Basquiat, Cope 2, CES, Keith Haring.

Taki 183 ou le Street Art révélé

Le phénomène graffiti apparait au grand public en 1971, lors de l’interview de Taki 183 au New York Times.

Taki, jeune coursier grec, signait son nom partout dans New York, sur les murs de tous les immeubles où il livrait des colis. En 1973, le New York Magazine lance un concours et remet les Taki Awards. Les œuvres de Taki 183  sont devenues  introuvables.  La vente proposera une plaque de métro graffée par Taki 183 dans les années 1970. 

Futura 2000 et WK Interact

Le catalogue de la  vacation comprend également des créations de Futura 2000. Elles  proviennent d’une collection anglaise. Futura 2000 a commencé à peindre sur les rames du métro de New York dans les années 1970. Il est revenu à la peinture à la fin de cette même décennie, après un accident dans un souterrain. De cette même collection ont été sorties plusieurs œuvres de WK Interact, dont une immense technique mixte.

Seen, l’artiste qui a transfiguré Hollywood

Des œuvres de Seen ont également été recherchées pour la vente. Ce pionnier de l’aventure du graft et du tag, héros du film Wild Style, est notamment connu pour avoir repeint les lettres de tôle ondulée du mythique panneau HOLLYWOOD au-dessus de Berverly Hills.

Crash

Une toile de Crash de 1983 , réalisée juste après l’exposition de la Fashion Moda Gallery, lieu mythique ouvert dans le Bronx dans les années 1980, fait également partie de la vacation. Crash est l’un des premiers à avoir abandonné les trains pour les toiles, et jusqu’à certaines guitares d’Eric Clapton qu’il a customisées.  Ses œuvres figurent aujourd’hui dans de nombreux musées.

Bando a ramené le Street Art en Europe

Au début des années 1980, Bando exporte le Street Art des États-Unis en Europe. Une toile de l’artiste français, est proposée dans cette vente. Bando produit très peu : on compte moins de 15 toiles sur le marché.

Expression illégale, pression légale 

La vacation montrera au public des artistes  rares sur le marché comme Colorz, Nasty, 93MC, RAP, OENO. Ce dernier est l’un des premiers Français à avoir fait de la prison en 1993, suite à l’intervention de la station Louvre-Rivoli par les graffeurs. On trouvera également des œuvres de Tran, Ecraz, Rizot ou Orphe qui ne se montrent jamais à visage découvert.

Blek Le Rat et Jeff Aerosol, Speedy Graphito, Misstic, Nemo, Mosko et Associés

Le Street Art ou Art urbain réunit non seulement des graffeurs, mais aussi des peintres et des pochoiristes. Parmi les pionniers du pochoir –  ou “stencil graffiti –  figure le Français Blek Le Rat. Formé aux Beaux-Arts, l’artiste réalise des personnages grandeur nature inspirés des classiques de l’Histoire de l’Art. Après plusieurs interpellations, il arrêtera le bombage direct. Aujourd’hui, il est l’un des créateurs les plus recherchés du mouvement, une référence revendiquée par Banksy en personne.

Une de ses toiles est proposée dans la vente, à l’instar d’œuvres d’autres pochoiristes français de premier plan comme Jeff Aerosol, Speedy Graphito, Misstic, Nemo, Mosko et Associés.

Photographies de Henry Chalfant

14 photographies de Henry Chalfant, auteur en 1983 de l’ouvrage Subway Art  et également réalisateur du cultissime Style Wars en 1982, sont également inscrites au programme de cet évènement.

Street Art, Graffiti, vente aux enchères à La Cigale  le 20 juin 2009. 120,  boulevard Rochechouart. 75018 Paris. Stations de métro Anvers ou Pigalle (la station Pigalle est la plus proche). Exposition publique : vendredi 19 juin de 14 heures à 16 heures et samedi 20 juin de 11 heures à 16 heures.



Catégories :Art contemporain, Marché de l'art, Paris, Street art

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réponses

  1. Bonjour

    merci de me faire parvenir les prochaines ventes sur le street art
    merci

    Lionel

    J'aime

  2. Pour les amoureux du street, du graf, on peut retrouver entre autres Basquiat, Jef Aérosol et Speedy Graphito à la galerie Brugier-Rigail dans le marais

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :