“Nature morte à l’Espérance” de Paul Gauguin invendue chez Christie’s

Le lot vedette de la première des deux  importantes vacations d’art moderne organisées ce soir par Christie’s Londres, une Nature morte à L’Espérance de Paul Gauguin peinte à l’ huile sur toile (66,2 x 76,2 cm) à Tahiti en 1901 et estimée 7/10 millions de livres n’a pas trouvé preneur.

La vente de certains lots à des prix supérieurs aux estimations a plus ou moins compensé la déconvenue en permettant au chiffre d’affaires de 61,88 millions de livres avec les frais (12 % ou 20 % selon le prix des œuvres) de se situer dans le bas de la  fourchette de l’estimation globale “pré-vente”. Celle-ci était fixée à 52/79 millions de livres sans les frais.

Parmi les enchères les plus élevées figure Terrasse à Vernon, une huile sur toile (120 x 105 cm) de Pierre Bonnard datée de 1923. Cette œuvre restée dans la même famille par descendance depuis 1935 a été payée 7,2 millions de livres avec les frais (12%) sur une estimation de 3/4 millions sans les frais.

Bateaux à Collioure, une huile sur toile (38,4 x 46 cm) peinte par André Derain en 1905, a été payée 5,86 millions de livres avec les frais (12%) sur une estimation de 4/6 millions sans les frais. Cette œuvre  n’avait pas changé de mains depuis le début des années 1960.

De Pablo Picasso, Sur l’impériale traversant la Seine, une huile sur carton (50 x 65 cm) peinte en 1901 a été échangée contre 4,85 millions de livres avec les frais (12%) quand 2/3 millions en étaient attendus. L’œuvre était mise en vente par l’Art Institute of Chicago qui la possédait depuis 1933.

Danseuses jupes jaunes (Deux danseuses en jaune) d’Edgar Degas, un pastel et fusain sur papiers joints (60,2 x 42,4 cm), réalisé vers 1896 et resté par descendance dans la même famille depuis 1899, a été payé 5,41 millions de livres sans les frais (12%) sur une estimation de 3/5 millions de livres avec les frais.

Une Nature morte à la guitare (rideaux rouge) de Georges Braque, huile et sable sur toile (81 x 100 cm),  datée de 1938 et estimée 3,5/5,5 millions de livres, a été payée 3,96 millions de livres avec les frais (12%) sur une estimation de 3,5/5,5 millions sans les frais. Un tiers garantissait la vente de ce tableau appartenant à l’Art Institute of Chicago depuis 1959.  

De Natalia Goncharova, l’huile sur toile (100,3 x 84,5 cm) de 1912 intitulée Les Arbres en fleurs (Pommiers en fleurs) a été payée 3,96 millions avec les frais (12%) sur une estimation de 2,5 /3,5 millions de livres sans les frais. La dernière transaction (privée) pour cette œuvre date de 1969.

Un portrait de l’actrice Lili Damita, peint par Kees van Dongen à l’huile sur toile (196,8 cm x 131,4 cm) vers 1926, a été payé 3,06 millions de livres avec les frais (12%)sur une estimation de 1,5/2 millions sans les frais.

Du côté des œuvres sur papier, Liegender Akt d’Egon Schiele, un dessin de 1914 affichant un format de 31 x 48,1 cm, a été payé 445.250 livres avec les frais (20%)  sur une estimation de 150.000/200.000 livres sans les frais.

Parmi les 10 invendus du catalogue figure un Nu debout sur socle cubique, un bronze d’Alberto Giacometti à patine brune et verte, d’une hauteur de 43,2 cm, conçu en 1953 pour une fonte en 1991. L’œuvre était estimée 1/1,5 million sans les frais. 

Une Femme devant le paysage de Fernand léger, une huile sur toile (61 x 50,2 cm) peinte en 1921, estimée 2,2/2,8 millions de livres sans les frais (12 %) et  payée 1,6 million avec les frais et Une Femme au fauteuil d’Henri Matisse, une huile sur toile (48,9 x 43,8 cm) peinte en 1919 et laissée à 791.650 livres avec les frais (12%)  sur une estimation de 1/1,5 million, font partie des quelques lots vendus sous leur estimation.

Pierrick Moritz   



Catégories :Art moderne, Londres, Marché de l'art

Tags:, , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :