“Trône en majesté” : le syndrome de la peur du vide défigure encore le château de Versailles

Après celles des jouets colorés de Koons et de Murakami, c’est une exposition temporaire consacrée aux trônes qui envahit jusqu’au 19 juin les grands appartements du château de Versailles.

Une cinquantaine de sièges et autre palanquins pour augustes postérieurs dévore littéralement les plus beaux espaces du monument historique sur un air de de ces meubles symbolisent le pouvoir, Versailles aussi, alors on les a mis dedans.

Et c’est toute la perception du lieu qui s’en trouve modifiée, à l’image de la perspective de la Galerie des glaces qui, pour le coup, n’existe plus.

Le château de Versailles est une œuvre en soi, pas un lieu d’exposition.

Pierrick Moritz



Catégories :Arts décoratifs, Expositions

Tags:, , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :