Livres : flambée des prix de titres récents épuisés

C’est l’un des effets les moins connus de la crise du livre papier :  les prix de titres récents non réimprimés et inexistants en version numérique, dans des domaines très pointus comme l’ethnographie, flambent à une vitesse jamais vue.

Dernier constat en date : Quand le Soleil voulait tuer la Lune – Rituels et théâtre chez les Selk’nam de Terre de Feu d’Anne Chapman, publié par les éditions Métailié en 2008 et vendu au prix public de 20 euros jusqu’à très récemment. Aujourd’hui, un exemplaire neuf du titre vaut 49 euros sur différents sites de l’Internet. Pour un exemplaire d’occasion, selon les plates-formes, comptez 1 euro de moins…ou 11 euros de plus.

Les éditeurs spécialisés dans ce type d’ouvrages n’ont plus qu’à organiser la rareté.

PM

Publicités


Catégories :Livres

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :