Les trésors restitués aux héritiers du Comte et de la Comtesse de Paris en vente chez Sotheby’s

Sotheby’s annonce la dispersion aux enchères de quelque 200 œuvres provenant des collections du Comte de Paris (1809-1999) et de la Comtesse de Paris (1911-2003). L’essentiel de la réunion sera vendu le 29 septembre à Paris.

Ces tableaux, dessins, pièces de mobilier, décorations royales, porcelaines et souvenirs, conservés depuis 1974 par la Fondation Saint-Louis au château d’Amboise, ont été restitués aux héritiers du Comte et de la Comtesse de Paris par décision du tribunal de Grande Instance de Paris du 29 septembre 2013.

L’ensemble provient des différentes demeures de la famille d’Orléans, branche cadette, devenue aînée de la Maison royale de France. Il était autrefois partagé entre l’Hôtel de Toulouse, le château de Neuilly et le palais des Tuileries. En 1848, lors de la Révolution de Juillet qui mit fin au règne de Louis-Philippe, les pièces suivirent la famille royale en exil en Angleterre au château de Claremont, en Belgique au Manoir d’Anjou, puis au Portugal. Elles ont été rapatriées en France dans les années 1950, lorsque la loi d’exil interdisant le territoire français aux prétendants au trône de France a été abrogée. Elles ont toujours été la propriété privée des descendants du roi Louis-Philippe.

Un portrait de Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon Penthièvre, Duchesse d’Orléans, par Elisabeth Vigée-Lebrun – exposé au salon de 1789 -, un autre de Louis XIII par Philippe de Champaigne – peint vers 1639 -, ainsi que le manuscrit des comptes du château d’Amboise sont classés trésors nationaux par arrêté de la ministre de la Culture.  Ils ne pourront pas quitter le territoire national, et feront l’objet d’une négociation de gré à gré avec des acheteurs résidant en France, l’Etat disposant notamment de la faculté de faire une offre pour ces trois œuvres.

Les mécanismes fiscaux incitatifs de la loi de 2002 sur les musées de France pourront être utilisés par les entreprises souhaitant acheter ces œuvres, ou contribuer à leur entrée dans les collections publiques.

La collection sera exposée dans sa totalité avant la vente, du 18 au 28 septembre chez Sotheby’s à Paris (galerie Charpentier, 76 rue du Faubourg Saint Honoré). L’accès du public sera libre. Une sélection sera également montrée chez Sotheby’s à Londres, du 4 au 7 juillet, et à Monaco – Hôtel Métropole – du 11 au 16 juillet.

La famille d’Orléans descend du roi Louis XIII par son second fils, Philippe Duc d’Orléans, frère cadet de Louis XIV. Cette branche de la famille royale a accédé au trône en 1830 en la personne du roi Louis-Philippe, ancêtre direct de toutes les branches de la famille d’Orléans existant encore aujourd’hui, en France, en Espagne et au Brésil.

Publicités


Catégories :Arts décoratifs, Paris, Peinture ancienne

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :