Silvère Jarrosson : l’alchimiste et ses divines peintures

On m’a parlé de Silvère Jarrosson et de ses peintures.

L’artiste français a 23 ans. Il vend de mieux en mieux. On trouve ses œuvres dans des collections privées occidentales et asiatiques. Depuis 2014, elles ont été montrées à Paris, à Monaco, à Catane, à Palerme, à Venise, à Berlin, à New York et à Macao, au sein d’expositions collectives ou personnelles. En octobre, il exposera au salon Réalités Nouvelles, à Paris.

J’ai découvert les créations de Silvère Jarrosson en photographies. C’est d’abord un choc visuel ; l’esprit est vite embarqué. Les possibilités d’exploration sont infinies. L’identité est unique. 

Silvére Jarrosson

Silvère Jarrosson : Sans titre, 2016, acrylique sur toile, 93 x 116  cm. ©S. Jarrosson.

Je souhaite rencontrer l’artiste et ses œuvres. J’obtiens un rendez-vous dans son atelier du XIVe arrondissement de Paris. Silvère Jarrosson revient d’un périple en Inde, dans la région du Sikkim, et aux Philippines (île de Mindanao).

silvère jarosson portrait

Silvère Jarrosson, artiste-peintre, 23 ans et une sacrée personnalité. Un accident a mis un terme à une carrière de danseur classique. Trop de dépassement de soi : un effondrement mécanique. Trop d’oubli de soi : les choses s’aggravent. Il reste cloué au lit pendant toute une année. Quand il peut à nouveau marcher, il n’a qu’à tendre la main pour danser à travers la peinture. Il peint et dessine depuis l’enfance. Rien d’un substitut, juste une continuité. C’était l’autre possibilité. La danse et la peinture : même volonté de fer, même exigence, même recherche du geste. Et le maître du ballet, ce sera lui. Photo : Frédéric Monceau.

Silvère Jarrosson partage un atelier avec un céramiste : une dizaine de mètres carrés, plus une mezzanine. Ce n’est pas un lieu d’habitation. Le confort est minimum, et pour un prix de location élevé. Tout est ordonné au mieux ; on prend soin de l’endroit.

Au sol, des dizaines de bidons de peinture acrylique sont regroupés en cercle sur un drap blanc. De grandes toiles vierges attendent d’être utilisées. Silvère Jarrosson n’emploie que des matériaux de qualité. Et cela à un coût : quelques centaines d’euros pour un très grand format. L’artiste dit qu’il pourrait fabriquer lui-même les châssis, pour économiser un peu d’argent. Mais ce travail de menuiserie, c’est aussi du temps.

Une peinture est accrochée au-dessus d’un four de potier. C’est un Jarrosson. Les impressions ressenties devant les photographies sont accentuées. En plus du regard et de l’esprit, le corps plonge aussi. C’est un engloutissement dans un monde en mouvements, en trois dimensions.

La peinture de Silvère Jarrosson, c’est aussi l’union des contraires, en harmonie, sans contradictions : le hasard et le calcul ;  la liberté et la discipline ; l’organique et le minéral ; le microscopique et le cosmos ; le flottement et l’ancrage ; la fulgurance et la lenteur ; ….

Silvère Jarrosson

Silvère Jarrosson : Sans titre, 2016, acrylique sur toile, 93 x 116  cm. ©S. Jarrosson

Silvère Jarroson

Silvère Jarrosson est un chercheur (il est aussi diplômé en biologie) ; toujours sur la piste. Chacune des œuvres qu’il décide de retenir – il en détruit beaucoup – est une étape absolument achevée. Il travaille entre autres sur la consistance  de l’acrylique et les températures d’application. Il parle volontiers technique, mais garde les secrets de ses plus savantes alchimies. Ses explorations concernent également la retranscription du geste dans la peinture. Il peut créer une œuvre par jour pendant quatre jours, comme il peut attendre plusieurs semaines entre deux créations. Silvère Jarrosson peint par séries ; entre 10 et 20 toiles correspondant généralement à une technique particulière. Comme il vend plutôt bien, il n’a quasiment pas de stock. Les prix de ses compositions débutent actuellement à 2.000 euros.

Pierrick Moritz

Salon Réalités Nouvelles, édition 2016 du 16 au 23 octobre, au Parc Floral de Paris. Métro : Château de Vincennes.

Pour découvrir l’univers de Silvère Jarrosson : http://www.silvere-jarrosson.com/

Publicités


Catégories :Art contemporain, Expositions, Paris

Tags:

2 réponses

  1. Lionel passionné de collection d’ailes de papillons rares

  2. Silvère et Lionel, 2 Artistes passionnés possédants les mêmes valeurs aux couleurs exceptionnelles, aux mouvements d’Artistes identiques:
    -se sont investis dans un univers multi-œuvres aux univers multiples ou se mêlent passion et force de créations divines…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :