Une rare « Sirène de Fidji » bientôt livrée aux enchères

Actualisé le 21/11/2014 : cette « Sirène de Fidji » a été adjugée 6.100 euros (sans les frais).

Une spectaculaire « Sirène de Fidji », du nom donné par Phineas Taylor Barnum à cette attraction foraine en vogue en Occident au XIXe siècle, fait partie de la vente Créatures naturelles ou fantaisies humaines ; sciences naturelles & cabinet de curiosités proposée par Mathilde Sadde-Collette le 21 novembre à Moulins.

Cette chimère en papier mâché datée du XIXe siècle, terminée par une queue de poisson et comportant des traces de poils, mesure environ 195 centimètres de longueur.

Le peintre expressionniste James Ensor possédait une « Sirène de Fidji » – exposée au Grand Palais en 2009 dans le parcours de l’exposition consacrée à son œuvre.

On trouve quelques autres exemplaires dans des musées comme le Harvard Museum ou les collections du MUCEM à Marseille.

La sirène présentée à Moulins est détenue par le vendeur depuis environ 60 ans.

moulinsenchèresVisible dès la Renaissance dans les cabinets de curiosités européens, ce type de sirène se retrouve également au Japon dès l’époque Edo au cours des XVIIIe et XIX e siècles. Créations des pêcheurs, elles associent momies de singes, corps de poissons et pattes d’animaux comme le varan. Placées dans des temples ou attractions des Misemonos, carnavals japonais, elles font partie des traditions populaires. Photo : Enchères Sadde, Moulins.

Cette vente proposera environ 260 lots relevant de l’oologie – avec notamment un œuf de dinosaure – de la paléontologie, en passant entre autres par des spécimens aviens, l’ichtyologie, l’ostéologie et l’entomologie.

La maison de vente présentera également des compositions originales de jeunes artistes, comme les délicates créations entomologiques de Pierre Carreyn ou les figures poétiques de Tanguy, des lots de fossiles et des blocs de résine avec des insectes.

La vacation a été préparée avec le concours de Michael Combrexelle, expert judiciaire près la Cours d’Appel de Paris, Gilles Pacaud, consultant, Conservateur en chef honoraire des musées d’histoire naturelle et des musées des universités, et de Didier Cart-Tanneur, membre de la Compagnie Nationale des Experts.

Créatures naturelles ou fantaisies humaines ; sciences naturelles & cabinet de curiosités, vente aux enchères publiques proposée le vendredi 21 novembre à 14 heures, 9 rue des Bouchers, 03000 Moulins.

Exposition publique au même endroit :  le jeudi 20 novembre de 15 heures à 20 heures ; le vendredi 21 novembre de 9 heures 30 à 12 heures.

Publicités


Catégories :Curiosités

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :