Une collaboration entre Mallet-Stevens et Barillet

photo-4399-2.jpg 

Détail des vitraux de Louis Barillet créés en 1930 pour Robert Mallet-Stevens,  il les lui commanda pour la devanture des locaux de la revue La Semaine de Paris au 28, rue d’Assas.

Cette devanture existe toujours aujourd’hui, mais pour une autre enseigne.

Louis Barrillet a utilisé des morceaux de verres blancs différents dans leurs texture ou relief pour renforcer le contraste des formes.

Les lignes de sertissage au plomb autour de ces matériaux semblent uniquement servir l’esthétique de la composition. On oublie leur fonction technique.

PM

Publicités


Catégories :Architecture, Artisanat d'art, Paris

Tags:, ,

2 réponses

  1. Merci à votre grand-père.
    (précédente réponse malencontreusement effacée).

  2. Je suis tres content de savoir l’intéressement au sujet de mon grand-père Louis BARILLET.
    Merci encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :