Les « Boîtes » de Charles Matton à la Maison Européenne de la Photographie

Les « Boîtes » de Charles Matton (artistes polydisciplinaires également réalisateur d’un Rembrandt cinématographique en 1999) monopolisent l’attention dans l’exposition intitulée « États des Lieux » présentée jusqu’au 30 septembre à la Maison Européenne de la Photographie à Paris.

Ces fameuses boîtes, qui fascinèrent Jean Baudrillard, enferment des espaces (souvent de création, de découvertes en tous cas) reconstitués avec maniaquerie (ateliers d’artiste, bureau de Sigmund Freud encombré de totems).

La confrontation des représentations au détail près en deux et trois dimensions  (la photographie absolument identique au contenu de la boîte est exposée juste à côté) nous amènent à nous interroger sur notre perception de l’espace, au-delà de la notion de profondeur.

Certaines œuvres, comme le pianiste en hologramme filmique ou la bibliothèque rendue sans fin par un jeu de miroirs, sont particulièrement troublantes.    

La manifestation présente également des peintures (dont un « splash«  dans une piscine après plongeon ; probable référence au sujet traité par David Hockney ), sculptures, photographies et films de l’artiste.

Pierrick Moritz



Catégories :Art contemporain, Cinéma, Expositions

Tags:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :