Souvenirs de Marie-Antoinette et de sa famille chez Christie’s

Une pochette brodée de fleurs et d’un trophée par Marie-Antoinette à la prison du Temple s’est vendue 99.700 € lors de la dispersion de la succession du Comte et de la Comtesse de Paris, organisée par Christie’s aujourd’hui à Paris.

Les enchères pour un fragment de soie brodée et agrémenté de dentelle provenant d’une robe portée par la reine à la prison du Temple sont montées jusqu’à  55.700 €.

Une mèche du roi Louis XVI enfant contenue à l’intérieur d’un ancien chaton de bague (lui-même déposé dans un étui en nacre orné d’une couronne) a atteint 3.125 € et un rasoir utilisé par le même roi à la prison du Temple 20.900 €.

Une bague renfermant des mèches de cheveux enlacés de Louis XVI et de Marie-Antoinette a été achetée 25.700 €. 

46.100 € ont été donnés pour une miniature ronde sur papier représentant Louis XVII en prison, portrait réalisé entre 1792 et 1794 contenu dans un médaillon en argent et il aura fallu débourser 13.700 € pour une miniature sur ivoire à double face montrant Louis XVII de profil et, au revers, Madame Royale, vers 1790-1793.

La vente au cours de laquelle 480 lots ont été livrés aux enchères a rapporté 2,37 millions d’euros.

Pierrick Moritz

Les souvenirs des personnages historiques

Avec Napoléon 1er, Marie-Antoinette arrive en tête du palmarès des personnalités historiques françaises dont les objets personnels sont les plus recherchés par les collectionneurs.

Une provenance fiable, comme celle de la succession du comte et de la comtesse de Paris, permet aux objets ayant appartenu à la reine d’atteindre des prix assez confortables.

Plus généralement, la suspicion est d’abord de mise quant à la provenance réelle de pièces de ce type, aux histoires qui les accompagnent et à leur intégrité.

Les reliques des Saints sont particulièrement sujettes à caution tant elles ont fait l’objet d’une abondante production de faux, principalement au Moyen Âge.

Ainsi, on aurait répertorié plusieurs dizaines de fémurs de Saint Thomas dans le monde et il existerait assez de morceaux de la Sainte Croix pour construire un chalet.

P.M.

 



Catégories :Paris

Tags:, , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :