Kim Wilde à la Cigale hier soir

Pour la première date de sa tournée européenne, Kim Wilde a choisi La Cigale. C’est dans cette salle qu’avait eu lieu en 1994 le dernier concert en France de la rockeuse anglaise. Contrairement à celui d‘hier soir, le concert de 1994 était loin d’avoir fait le plein. En dehors des impératifs logistiques, il fallait quand même une certaine dose de courage pour revenir dans ce lieu. Ce premier concert était avant tout une cruelle mise à l’épreuve pour une chanteuse « très marquée années 1980 ». D’où la fixation d’une angoisse légitime du spectateur devant la première partie assurée par un DJ équipé de deux ordinateurs portables et dont la musique de boîte de nuit n’a pas grand chose à voir avec les créations de Kim Wilde. Quand, tel un animateur de foire commerciale, il revient plusieurs fois offrir des CD aux spectateurs du premier rang, on craint vraiment le pire pour le concert de la vedette ( pour nous et pour elle). Comme, disons le d’emblée, le concert tant attendu se révèlera être une réussite, la prestation du DJ semble plutôt sympathique en y repensant a posteriori.

Kim Wilde reprend les titres de son nouvel album et quelques chansons de ses plus anciens ( pas toutes très connues) réorchestrées dans la musique et, la maturité de la chanteuse aidant, également dans la voix. Elle interprète aussi deux reprises dont un surprenant Enjoy the silence de Depeche Mode. Le public est conquis car Kim Wilde est bien de 2007 et même des années à venir. Par la qualité et la puissance de la voix ( qui arrive à couvrir les sons extrêmes des guitares électriques), l’aisance sur scène (elle semble comme chez elle) et l’échange exceptionnel entretenu avec le public (on ne vous déballe pas un produit clef en main et sans surprise, reproche que l’on peut formuler à l’égard de nombre de concerts), le « retour » de Kim Wilde évoque celui d’une Tina Turner au début des années 1980 dans le sens où il s’agit d’une artiste qui a de beaux jours devant elle.

En dehors de ses indéniables qualités d’artiste, Kim Wilde, présente l’énorme avantage d’être une femme heureuse. Et cela est communicatif. On sent qu’elle n’est pas revenue « à tout prix », que cela lui fait vraiment plaisir, qu’elle n’est pas dans une logique du « toujours en haut » paramètrant  le reste de son existence. Elle chante parce que cela la rend heureuse et qu’on la demande. Et on se dit que si le plaisir des uns ou des autres venait à manquer, la belle Kim à plein d’autres jolies choses à elle dans la vie.

 

Pierrick Moritz C/02-2007

 



Catégories :Concerts, Musique, Spectacles

Tags:, ,

8 réponses

  1. Merci pour cet article qui sait reconnaître à sa jusyte valeur le talent d’une rock star exceptionnelle. J’ai adoré le concert de la Cigale, du rock comme on aime, la gentillesse communicative de KIM est inoubliable.

    J'aime

  2. Merci pour vos commentaires. Souhaitons plein de nouveaux concerts et d’albums pour Kim Wilde.

    J'aime

  3. Entièrement d’accord avec cette analyse. Kim Wilde est heureuse et cela se voit ! Elle irradie. Ses concerts sont humains, vivant et simple à l’image d’une réelle artiste. Elle n’a pas besoin d’une grosse mise ne scène pour épater. C’est tout sauf formaté. Ce n’est pas étonnant que cette chanteuse suscite tant de réactions positives un peu partout en Europe. Elle a vraiment un charisme exceptionel. Espérons qu’elle nous fasse encore le don de nouveaux concerts et de nouveaux album.

    J'aime

  4. Juste un mot pour l’auteur de cet article: MERCI!!!!!!
    Enfin un journaliste qui à ouvert ses yeux et ses oreilles au concert, ça fait plaisir à lire tout ça et ca prouve que tout les journalistes ne sont pas des connards !! Encore Merci à vous Pierre Moritz……quelle justesse dans vos propos!

    J'aime

  5. Je suis tout à fait d’accord avec vos commentaires. Kim est heureuse d’être sur scène et elle le montre. Elle y semble très à l’aise. Je l’avais vu lors de son dernier concert en France en 1994 et j’avais oublié à quel point Kim est une « rock star ». Ces concerts sont très rock et je m’en réjouis à chaque fois, rien à voir avec le côté un peu lisse parfois de ces albums.
    Je suis fan depuis ces débuts. J’avais 11 ans quand je l’ai entendu pour la première fois et l’émotion est intact.
    Son frère ricky est toujours là pour la soutenir avec maintenant en plus sa petite soeur roxann. Cette atmosphère fraternelle fait du bien…
    J’espère qu’elle nous réserve plein de bonnes surprises comme celle là et surtout un nouvel album. Espérons que les médias français la suive.
    Merci Kim !!!

    J'aime

  6. Un pur moment de plaisir où elle a su nous communiquer sa joie d’être là parmi nous et une pêche d’enfer. Bravo Kim encore une fois tu nous as donné le meilleur de toi même et c’est pour ça qu’après 10 ans d’absence tes fans était toujours là présent à l’appel. Simple, généreuse, d’une gentillesse énorme et accessible à ses fans pour notre plus grand bonheur, voilà pourquoi on l’aime.
    J’espère qu’il y en aura d’autres des moments comme celui-là ….

    J'aime

  7. Même ressenti pour moi… j’ai retrouvé la Kim du début mais en plus mûre, et c’est pas gâché ! Kim is back !

    J'aime

  8. Tout à fait d’accord avec cet article.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :