Marché de l’art russe

Les ventes d’art russe du 29 novembre chez Christie’s Londres ont rapporté quelque 28 millions de livres.

La nouvelle économie russe a créé des fortunes dont les propriétaires s’intéressent particulièrement à la Russie Impériale.

En 2004, le magnat russe du pétrole Viktor Vekselberg a acquis pour une somme non communiquée, mais estimée au moins à plusieurs millions de dollars, la collection Forbes consituée d’œuvres d’art réalisées par l’orfèvre Fabergé. L’ensemble devait initialement être mis aux enchères à New York chez Sotheby’s et l’évènement avait créé la discorde entre les Etats Unis et la Russie. L’affaire s’est finalement réglée directement entre la famille Forbes et le milliardaire.

En 2002, le même opérateur a vendu un œuf Fabergé pour 6,62 millions de livres (soit 9,57 millions d’euros).

Vekselberg possède 15 œufs Fabergé.

PM

Publicités


Catégories :Arts décoratifs, Joaillerie, Marché de l'art, Orfèvrerie, Russie

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :