Art moderne et contemporain iranien et arabe chez Artcurial

D’après communiqué

Alors que la vitalité de la scène artistique contemporaine  iranienne est aujourd’hui manifeste de New-York (Iran Inside Out au Chelsea Art Museum de New York depuis le 27 juin) à Paris (Galerie Thaddaeus Ropac, toujours cette année) en passant par Londres (Saatchi Gallery) et Dubaï (ventes aux enchères), la maison de ventes Artcurial Briest Poulain F. Tajan programme une vente exceptionnelle d’art moderne et contemporain iranien et arabe le 24 octobre prochain à Paris. La société envisage d’ouvrir un département consacré à cette spécialité.

Cette  vacation comptera  plus de 150  œuvres dont 70 provenant de la collection Laal de Fereydoun Ave ainsi que, issu de la collection Amir Homayoun Saddri,  l’ensemble des 21 sculptures sur le thème du cheval, figure essentielle de la littérature Perse,  réalisé  par 21 artistes iraniens à l’occasion de la réouverture de l’hippodrome de Téhéran, trente ans après sa fermeture par les responsables de la révolution islamique. Les estimations de ces chevaux, qui rappellent ceux qui ornent les murs de Persepolis, sont comprises entre 3.000 € et 30.000 €.

Fereydoun Ave rassemble des œuvres d’artistes iraniens depuis une quarantaine d’années. Sa collection réunit des créations d’artistes très en vogue comme  la coqueluche de l’art contemporain arabe Farhad Moshiri (avec trois œuvres estimées entre 50.000 € et 120.000 €) dont les œuvres se vendent de petites fortunes à Dubaï et aussi Reza Derahkshani, Abbas Kiarostami, Rokni Haerizadeh ou encore Bita Fayyazi,  remarquée à la Biennale de Venise en 2005. La totalité de cette collection est estimée 500.000 €.

Pionniers et jeune génération de l’art iranien du XXème siècle

Provenant de collections privées européennes, la vacation présentera également des œuvres de Hossein Zenderoudi, Mohammad Ehsai  et du sculpteur Parviz Tanavoli (50.000 €/70.000 e ) dont une création s’est vendue 2,8 millions de dollars en mai 2008.

Aux côtés de ces artistes considérés comme les pionniers de l’art contemporain iranien, la vacation proposera des œuvres d’une jeune génération parfois controversée dans son pays. Parmi eux, citons Ghazel  actuellement représentée au sein de l’exposition Elles au Centre Georges Pompidou. Cette Artiste  produit des performances et des vidéos. Elle est connue pour ses courts autoportraits intitulés Me, un travail vidéo commencé en 1997 et qui compte désormais quelque 700 scènes, qui montrent l’artiste en train d’accomplir des actions banales comme s’allonger au soleil, faire du ski nautique ou fumer une cigarette toujours couverte d’un tchador.

Dix iraniennes artistes

Si les Iraniennes sont présentes depuis toujours dans les arts et la littérature, on assiste aujourd’hui à une explosion de la créativité féminine dans leur pays, qui n’est plus l’apanage de la diaspora. Parmi ces femmes artistes et intellectuelles, souvent récompensées en Iran comme à l’étranger, la vente présentera une sélection de leurs créations dont, entre autres,  celles de  Shadi Gahdirian dont les premiers travaux montraient des images traditionnelles de femmes qajari du XIXe siècle auxquelles elle ajoutait un élément symbolique de la “modernité” occidentale. Plus récemment, elle a exposé une célèbre série de photographies de femmes portant la burqa et dont le visage était remplacé par des objets ménagers. Shirin Neshat (née en 1957) sera également représentée. Cette artiste est  partie aux USA au lendemain de la révolution en 1975. Elle  est revenu en Iran en 1990 où elle a réalisé une célèbre série de photographies Les femmes d’Allah où des textes persans à l’encre défilent sur des visages et des corps. Elle a obtenu un Lion d’Or à la Biennale de Venise en 1999.

Art arabe du XXème siècle

L’art arabe du XXème siècle sera représenté par des œuvres de Abdallah Benanteur (Algérie), Chafik Abboud (Liban), Ben Bella (Algérie), El Bacha  (Liban), Henein (Egypte), Fateh Moudarres  (Syrie,), Dia Azzawi  (Irak ) et Lalla Essaydi (Maroc).



Catégories :Art contemporain, Iran, Marché de l'art

Tags:, , , , , , , , , , , , , ,

6 réponses

  1. Je vous propose de visiter les oeuvres des jeunes artistes iraniens à LA MAISON DE L’IRAN située au71,Avenue des Champs-Elysées.75008 PARIS

    J’aime

  2. Merci de me tenir au courant des expo d’artistes iranien en avance.
    cordialment .
    Assieh Aminzadeh

    J’aime

  3. Merci quand même 😉

    J’aime

  4. Bonjour Pierrick Moritz,

    Je suis recherchiste sur un documentaire qui traitera de l’art contemporain dans les pays du monde arabe.
    Auriez vous des noms d’aristes à me soumettre. Je cherche toutes les formes d’expression contemporaine (peinture, sculpture, installation, dessin).
    Pourriez vous idéalement me donner une liste d’événements incontournables de l’art contemporain (biennale, musées reconnus comme étant haut lieu d’art contemporain à l’échelle internationale).

    Très cordialement et à très bientôt.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :