Prix record pour Qi Baishi et l’art intemporel chinois

Selon French.china.org, une œuvre du peintre chinois Qi Baishi datée de 1946 a été vendue pour l’équivalent de 46,5 millions d’euros dimanche dernier par la maison de vente pékinoise China Guardian. 

Des 32 millions d’euros payés pour une tête de méduse de Raphaël chez Christie’s Londres en 2009 aux 83 millions donnés l’année suivante pour Nu, feuilles vertes et buste de Pablo Picasso chez Christie’s New York, cette somme record fait de cette peinture à l’encre l’une des œuvres d’art visuel négociées en vente publique les plus chères de l’histoire.

La création à sujet naturaliste intitulée Une longue vie, un mode en paix, représentant un aigle juché sur un pin et entouré de calligraphie, reste difficile à classer dans les séquences “peinture ancienne”, “art moderne” ou “art contemporain” occidentales, car elle relève d’un art intemporel.

Pierrick Moritz

Publicités


Catégories :Art asiatique, Art chinois, Art contemporain, Chine, Hong Kong, Marché de l'art

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :