61 millions d’euros pour 25 peintures de Chang Dai-Chien chez Sotheby’s (Hong Kong)

Une collection de 25 peintures du peintre chinois Chang Dai-Chien (Zhang Daqian, 1899-1983), dispersée à l’encan le 31 mai chez Sotheby’s à Hong Kong, a rapporté l’équivalent de quelque 61 millions d’euros.

Toutes les œuvres ont été vendues au-dessus des estimations, et parfois dans des proportions considérables comme, pour la plus haute enchère, un Lotus et canards madarins peint en 1947, encre et couleurs sur rouleau de papier en hauteur  – 184,5 cm x 95 cm -, payé l’équivalent de 17 millions d’euros, pour une estimation de 1,3/1,8 million.

Deux autres créations de cet artiste très célèbre en Chine, qui étudia notamment les peintures impériales en les copiant, ont été payées l’équivalent de 6,65 et 6,25 millions d’euros.

Il s’agit de prix record en vente publique pour les œuvres de Chang Dai-Chien, dont les prix maximum auparavant connus tournaient autour de l’équivalent de 3 millions d’euros.

Pierrick Moritz

Advertisements


Catégories :Art asiatique, Art chinois, Art moderne, Chine, Hong Kong, Marché de l'art

Tags:, , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Chiffre d’affaires historique pour Christie’s à Hong Kong, les ventes d’objets d’art chinois toujours moins performantes « Art Without Skin, l'art sans la peau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :