Quand Malcolm Forbes offrait des bijoux en papier à Elizabeth Taylor

Un ensemble en papier découpé et imprimé des photographies d’une parure de haute joaillerie, cadeau de Malcolm Forbes à Elizabeth Taylor, a été payé 6.875 dollars, hier chez Christie’s New York, lors d’une des vacations consacrées aux bijoux de l’actrice.

Contenue dans un écrin, la plaisanterie était estimée 200/300 dollars.

À l’allure où vont les choses, on peut se demander si le marché de l’art ne finira par transformer ce leurre en œuvre d’art conceptuel à plusieurs millions de dollars.

Peut-être la meilleure affaire de la vente des bijoux d’Elizabeth Taylor.

Pierrick Moritz



Catégories :Cinéma, Insolite, Joaillerie, Marché de l'art, New York City

Tags:, , ,

4 réponses

  1. That’s a posting full of isnhigt!

    J'aime

  2. Chez De Grisogono, célèbre horloger-joaillier genevois, le directeur de la production joaillerie Patrick Affolter ne cache pas que les commandes sont en forte baisse pour les pièces situées entre 7000 et 15 000 francs, qui constituent en quelque sorte l’entrée de gamme de la société, celle où l’on fait les volumes. La baisse dépasse 40% en Europe. Les Etats-Unis sont quasiment au point mort. «Et nous avons peu de marge de manœuvre sur les prix. En les baissant, nous attenterions à la qualité des produits», poursuit-il. Seule satisfaction, les ventes des bijoux les plus chers – ceux qui coûtent plusieurs centaines de milliers de francs en boutique – «se maintiennent».

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :