Une centaine de clichés de Raymond Cauchetier, photographe de la Nouvelle Vague, dispersée aux enchères à Drouot

Le 4 avril, à Drouot, la maison de vente parisienne Yann le Mouel dispersera aux enchères 113 photographies de Raymond Cauchetier, principalement réalisées sur les tournages de films emblématiques de la Nouvelle Vague. Les estimations sont comprises entre 1.000 et 5.000 euros.

Né en 1920,  à Paris, Raymond Cauchetier commence sa carrière de photographe lors de missions de guerre en Indochine.

Les dix premières images de la vente sont des scènes du Laos, du Cambodge et du Vietnam, principalement datées des années 1952-1954.

En 1956, Raymond Cauchetier est embauché par Marcel Camus en tant que photographe de plateau pour le cinéma. C’est le début de la grande aventure de la Nouvelle Vague.

Il sera photographe des films de Jean-Luc Godard, François Truffaut, Agnès Varda et Jacques Demy, Raymond Cauchetier a saisi les instants clés des films qui ont marqués toute une génération : Belmondo et Jean Seberg descendant les Champs-Elysées dans À bout de souffle (1959) ; l’image mythique de Jeanne Moreau, Henri Serre et Oskar Werner courant dans Jules et Jim (1961) ; Anouk Aimée en guêpière dans Lola (1961).

Le catalogue  de la vente titrée La Nouvelle Vague dans l’œil de Raymon Cauchetier propose 40 tirages d’époque signés par l’auteur et 70 tirages modernes uniques de grand format, également signés.

cauchetier2©Raymond Cauchetier, À bout de souffle, Jean-Luc Godard, 1959. Jean-Paul Belmondo, Jean Seberg. Icône du film et de la Nouvelle Vague, cette photo de tournage ne fait pas partie du film.  

Cauchetierjulesetjim

©Raymond Cauchetier, Jules et Jim, François Truffaut, 1961. Jeanne Moreau, Henri Serre, et Oskar Werner. Reporter d’exception, Raymond Cauchetier a produit certaines des images les plus emblématiques du cinéma français..

VenteCauchetier©Raymond Cauchetier, À bout de souffle, Jean-Luc Godard, 1959. Jean-Paul Belmondo, Jean Seberg. Une image du tournage devenue célèbre et qui ne fait également pas partie du film.

La Nouvelle Vague dans l’œil de Raymond Cauchetier

Vente aux enchères publiques le lundi 14 avril à 14 heures 30 à Drouot.  Exposition publique : samedi 2 avril de 11 heures à 18 heures ; lundi 4 avril de 11 heures à 12 heures. Expert : Viviane Esders.

Publicités


Catégories :Cinéma, Paris, Photographie

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :