Artcurial – Prix record et demande internationale pour le design du métal

Un collectionneur asiatique a engagé 1,01 million d’euros (1,11 millions de dollars) sur un chiffonnier Pod of Drawers par Marc Newson au cours d’une vente aux enchères proposée par Artcurial le 25 octobre à Paris. Le lot était estimé €600.000-€800.000.

Il s’agit du prix le plus élevé jamais enregistré dans une vente aux enchères pour un exemplaire de cette création de 1987, dont un est conservé dans les collections du MoMA à New York, et un autre dans celles du musée des Arts Décoratifs de Paris.

Titrée Heavy Metal, la vacation présentait une sélection rigoureuse de vingt pièces montrant la diversité de l’utilisation du métal dans des créations du XXe siècle.

Toutes ont trouvé preneur, et pour une recette de 2,76 millions d’euros (3 millions de dollars ; estimation globale du catalogue : 1,62/1,8 million d’euros).

Marc Newson, chiffonnier Pod of Drawers

Marc Newson (né en 1962) : chiffonnier Pod of Drawers, 1987, plaques en aluminium « aéronautique » rivetées sur structure en fibre de verre et résine de polyester, 130 x 70 x 47 cm,  d’une édition réalisée à la main en 10 exemplaires, chacun estampillé et daté, Édition Pod-Marc Newson. Pour cette création, la deuxième de sa carrière de designer, Marc Newson a puisé son inspiration dans le célèbre chiffonnier anthropomorphe conçu par André Groult en 1925. Photo : Artcurial.

L’unique exemplaire du luminaire gratte-ciel par Serge Mouille, une création de 1962, a été payé €236.600 ($260.000), pour une estimation de €200.000/€300.000. Ce résultat constitue le prix record pour une œuvre du créateur vendue aux enchères. L’acheteur est américain.

Une commode Facettes par Ingrid Donat, créée en 2011, a été échangée contre €226.200  ($246.558), quand €120.000-€150.000 en étaient attendus. Il s’agit du prix record pour un pièce de la créatrice vendue aux enchères. L’acheteur est européen.

Deux collectionneurs américains ont choisi une console Issoire de Charlotte Perriand (création de 1960, payée €182.800/$199.252, pour une estimation de €80.000/€120.000) et une paire de chaises Gingko par Claude Lalanne (création de 1996, payée €145.600/$158.704 ; pour une estimation de  €80.000-€120.000).

Des prix record dans une vente aux enchères ont également été enregistrés pour une pièce par Mathieu Matégot (€62.400/$68.000 pour une paire de suspensions Satellite de 1953) et pour une autre par Jacques Le Chevallier (€77.400/$84.400 pour un ensemble comprenant une lampe sphère N°4 et sa table, 1926-1927).

PM

Les résultats incluent les frais à la charge du vendeur (25 % + TVA au taux en vigueur pour les adjudications comprises en €1 et €50.000  ; 20 % + TVA au taux en vigueur pour les adjudications comprises entre €50.001 et 1,2 million d’euros ; 12 % + TVA au taux en vigueur pour les adjudications supérieures à 1,2 million d’euros). Les estimations n’incluent pas les frais à la charge du vendeur.

Advertisements


Catégories :Arts décoratifs, Design, Paris

Tags:, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :