À Paris, les Asiatiques continuent de payer l’art chinois à prix d’or

Les cinq pièces les plus chèrement payées au cours d’une vente aux enchères d’art d’Asie proposée par Artcurial le 19 juin à Paris appartiennent au domaine de l’art chinois et ont été acquises par des collectionneurs asiatiques :

 – Liaozhai tushuo (Contes étranges de l’atelier du Loisir), en quatre albums, datés du début du XXe siècle, dessinés d’après un recueil de contes écrit par Pi Songling (1640-1715), a été payé 244.600 euros (273,952 dollars) frais inclus, pour une estimation de 6.000 – 8.000 euros hors frais ;

– un vase à vin rituel en bronze, daté de la fin de l’époque Shang, XIII-XIème siècle avant J.-C., à panse piriforme ovale reposant sur un pied évasé, décor de deux masques dits taotie et frise d’enroulements ; deux anneaux maintenant une anse torsadée mobile, a été payé 75.400 euros (84,448 dollars) frais inclus, pour une estimation de 20.000 – 30.000 euros (22,000 – 33,000 dollars) hors frais ;

– estimé 6.000 – 8.000 euros hors frais, un fragment de fresque en stuc polychromé, dynasties Song-Yuan (XIIIe-XIVe siècle), a été payé 65.000 euros (72,800 dollars) frais inclus ; 54.600 euros (61,152 dollars) ont été engagés sur une tête de Guanyin en pierre grise, dynastie Song (960-1279), estimée 10.000 -1 5.000 euros hors frais ; une grande jardinière en porcelaine blanc bleu et rouge de cuivre, dynastie Qing, XIXe siècle, a été payée 36.400 euros (40,768 dollars), pour une estimation hors frais de 7.000 – 9.000 euros.

Isabelle Bresset, directeur associé du département art d’Asie d’Artcurial commente :  » Le dynamisme du marché asiatique repose aujourd’hui presque exclusivement sur la découverte de pièces restées jusque-là ignorées de leur propriétaire. Ce fut le cas du magnifique album, peint avec une telle délicatesse qu’il ne pouvait laisser insensibles les collectionneurs de peintures chinoises qui se sont battus âprement pour l’emporter à ce prix spectaculaire. « 

Détail du Liaozhai tushuo (Contes étranges de l’atelier du Loisir), en quatre albums, début du XXe siècle, adjugé 244.600 euros (273,952 dollars) frais inclus, pour une estimation de 6.000 – 8.000 euros hors frais. Crédit photo : Artcurial.

PM

Publicités


Catégories :Analyses (marché de l'art), Art chinois, Paris

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :