Émile Gallé : vente d’un exceptionnel « Dragon » à Drouot

Une rarissime sculpture d’Émile Gallé représentant un dragon sera livrée aux enchères par l’étude Gros & Delettrez le 8 mars à Drouot.

L’association du verre et de la faïence émaillée au sein d’une même création est particulièrement originale pour une œuvre de Gallé.

Cette pièce unique formant pot couvert, spécialement réalisée pour l’Exposition Universelle de 1900, est estimée 200.000-300.000 euros.

Le sujet du dragon et la matière principale rappelant le jade sont des atouts pour le marché asiatique, déjà friand de certains genres de pièces en verre réalisées par Gallé. L’art chinois a influencé Gallé, dont avec deux exemples en pâte de verre reprenant la forme classique d’une coupe à libation en corne de rhinocéros (vente Blache, Versailles, 13 décembre 1970, lots 53 et 54).

La technique consistant à superposer deux ou trois couches de verre de différentes couleurs pour effectuer un travail de gravure en camée, dite overlay, connue dans l’antiquité romaine, réapparue en Angleterre dans le derniers tiers du XIXe siècle puis utilisée par Gallé, est vue dans l’art chinois à partir du XVIIIe siècle.

Émile Gallé (1846-1904) : Dragon, verre et faïence émaillée, signé « Emile Gallé Exp. 1900 », mis en vente le 8 mars 2019 à Drouot par l’étude Gros & Delettrez. Expert : Cabinet PBG (Plaisance – Baron – Grail). 

La cote des créations d’Émile Gallé, voir cet article.

Publicités


Catégories :Art nouveau, Artwithoutskin

Tags:, ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :