L’Oscar d’Orson Welles pour « Citizen Kane » : suite des tribulations à New York en décembre

L’Oscar remporté par Orson Welles et Herman J. Mankiewicz pour l’année 1941 avec le scénario de « Citizen Kane » devrait être vendu par Sotheby’s à New York au mois de décembre prochain.

Cette même statuette avait déjà été annoncée au programme d’une vente chez Christie’s en 2003. Elle avait été retirée à la suite de pressions et menaces judiciaires de la part de l’organisateur historique des Oscars, The Academy of Motion Picture Arts and Sciences. La puissante institution avait mis en avant son droit de racheter le trophée de Welles pour un dollar symbolique bien que cet avantage soit uniquement possible pour les récompenses décernées à partir de 1950. Depuis cette année-là, le lauréat d’un Oscar doit signer un engagement dans lequel il ne peut revendre son prix qu’à  l’Académie et pour la somme de 1 dollar.

Mais l’Oscar d’Orson Welles était un cas particulier. Considéré comme perdu à la fin des années 1940 (Welles l’aurait oublié dans un transatlantique), la fille du réalisateur en avait demandé un duplicata à l’Académie en 1988. Sa requête fut satisfaite mais, en contrepartie, elle dut signer le fameux engagement d’exclusivité de vente pour l’original. Original qui réapparaît en 1994 lors d’une vente de la collection d’un certain Henry Graver à Londres. Graver, réalisateur de films à petit budget, avait collaboré bénévolement sur plusieurs projets inachevés d’Orson Welles à la fin de sa carrière.

C’est à l’issue d’une de ces participations, en 1974, que Welles aurait confié son Oscar à Graver qui le considérait comme un leg en dédommagement de son aide. Informée d’une transaction, la fille de Welles intentera une action judiciaire qu’elle gagnera et elle se retrouvera avec un doublon d’Oscar. Les deux statuettes se différencient aisément car les socles ne sont pas les mêmes et l’Académie n’a commencé à les numéroter qu’à partir de 1950.

Avec une estimation autour du million de dollars, on imagine que celui présenté par Sotheby’s est l’original et que des accords ont dû être trouvés.

Lors de la cérémonie des Oscars pour l’année 1970, Orson Welles avait également reçu un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Source : The New York Times, Dave Kehr, 22 juillet 2003



Catégories :Cinéma, Livres

Tags:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :