La Frick Collection à New York

À New York, la grande demeure inspirée par l’architecture du XVIIIe siècle européen située au numéro 1 de la 70ème rue Est abrite la célèbre collection Frick.  Des œuvres d’art principalement datées du XVe au XVIIIe siècles et du mobilier européen, particulièrement intéressant pour le XVIIIe siècle, composent cet ensemble exceptionneL  

L’opportunité de pénétrer dans  l’hôtel particulier de Henry Clay Frick (1849-1919), industriel de Pittsburgh qui fit fortune dans le  coke et de l’acier, vaut à elle seule le déplacement. L’imposante résidence fut construite en 1913-1914 et Henry Clay Frick y passa peu de temps puisqu’il mourut en 1919. Son épouse lui survécut jusqu’en 1931 et la maison, après quelques modifications, fut ouverte au public en 1935.

L’idée de ce musée est de proposer au public la découverte des appartements d’un richissime collectionneur dans un rapport d’intimité. Ceci est tellement vrai que, comme pour une visite chez un aïeul craignant pour l’intégrité de ses précieux bibelots, l’endroit est interdit au moins de dix ans. Quant aux  moins de seize ans, ils doivent impérativement être accompagnés de majeurs. La présentation des œuvres y est  très dense et les meubles fragiles du XVIIIe siècle, comme ceux de Martin Carlin,  ne supporteraient pas d’être bousculés.

La collection est dispersée dans vingt pièces ou espaces du rez-de-chaussée. On peut  notamment y admirer un rare ensemble de toiles de Jean-Honoré Fragonard, Les Progrès de l’amour, dont quatre furent commandées au peintre par Madame du Barry pour le château de Louvenciennes, Un officier avec une fille riant ou Une Fille interrompue pendant sa musique de Johannes Vermeer, des ensembles de toiles de François Boucher ou avec son atelier sur le thème des Art et Sciences (projet destiné à l’origine au revêtement de fauteuils) ou des quatre saisons (pour Madame de Pompadour), plusieurs toiles de Thomas Gainsbourough ou Francisco Goya y Lucientes ainsi que d’autres de Paolo Veronese, le Greco, Rembrandt, le Titien.

Pour ce qui concerne les arts décoratifs, la collection Frick comporte d’exceptionnels meubles du XVIIIe siècle comme, entre autres, plusieurs pièces de l’atelier de André-Charles Boulle, une table à écrire par Jean-Henri Riesener, du mobilier décoré de plaques de porcelaine de Vincennes par Martin Carlin ou une paire de commodes en marqueterie de Pierre Dupré. Une salle est consacrée aux émaux, parmi lesquels figurent des œuvres de Léonard Limousin (XVIème siècle).

La collection est également très riche en sculptures, avec notamment des œuvres du XVIIIème siècle de Claude-Michel Clodion, Jean-Antoine Houdon, Antoine Coysevox, Louis-Simon Boizot ou Auguste Pajou. Un buste de dame de Francesco Laurana, un buste-reliquaire de Hans Multscher, une Résurrection (bronze) de Lorenzo di Pietro de Vecchietta et un buste de jeune femme par Andrea del Verrochio font quant à eux partie des pièces exceptionnelles du XVe siècle.

Comme cette collection forme un ensemble assez cohérent montrant la préférence pour le “classique” – notamment avec le XVIIIe siècle français – d’un riche collectionneur au début du XXe siècle, on s’étonne de trouver une audace impressionniste dans le hall nord, et bien que l’industriel ait acquis des toiles de Joseph Mallord William Turner dès 1901.

Ce splendide Vétheuil en hiver, peint vers 1878/1879 par Claude Monet est en fait venu enrichir la collection en 1942. L’œuvre fait partie de la quarantaine d’œuvres intégrée à la collection au fil des années après la mort de l’épouse d’Henry Clay Frick.

Pierrick Moritz

The Frick Collection. 1 East 70 th Street, New York, New York 10021. Ouvert du mardi au samedi de 11 heures à 18 heures et de 11 heures à 17 heures le dimanche. Entrée : 15 $ pour les adultes ; 5 $ pour les étudiants. Donation libre le dimanche.

 Site : http://www.frick.org/



Catégories :Arts décoratifs, Musées, New York City, Peinture ancienne, Voyages

Tags:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :