Un tableau de Francis Bacon invendu chez Sotheby’s (juillet 2008)

Figure Turning, le tableau de Francis Bacon présenté ce soir par Sotheby’s, à Londres, dans une vente d’art d’après-guerre et contemporain, n’a pas trouvé preneur. Le fait pourrait être minoré par la réussite d’une vacation qui a totalisé l’équivalent de 119,64 millions d’euros, et où 72 lots sur 75 présentés se sont vendus (dont 38 au-dessus de leur estimation), si Francis Bacon n’était pas l’artiste contemporain le plus recherché du moment.

Une autre toile de Bacon présentée dans la même vacation, un petit portrait de son compagnon George Dyer, datée de 1967, a été facturée l’équivalent de 17,38 millions d’euros. Il s’agit du prix le plus élevé de la vacation, pour une estimation communiquée sur demande, quand celle de l’infortunée Figure Turning était comprise entre 12,63 millions et 18,94 millions d’euros. Dans la mesure où les estimations communiquées sur demande sont souvent plus élevées que celles révélées publiquement, on peut se demander si ce portrait n’aurait pas été cédé en dessous d’une estimation plus importante.

La deuxième facture la plus importante va à un tableau de Jean-Michel Basquiat, un Sans titre (Pecho/Oreja) réalisé en 1982-1983, vendu dans la fourchette de son estimation, l’équivalent de 6,42 millions d’euros.

Quelques autres résultats de cette vente

Les quatre créations d’Yves Klein présentées ont toutes trouvées preneur, entre 1,13 million et 5,28 millions d’euros (ce dernier prix pour O, de 1961, pigments incorporés dans une résine synthétique sur papier marouflé sur toile, dont l’estimation haute était de 1,13 million d’euros). 

Annie Reading de Lucian Freud,  une petite huile sur toile (18 cm x 25,4 cm) de 1967,  a été payée 900.000 euros , pour une estimation haute de 500.000 euros.

Une infirmière de Richard Prince, peinte en 2002, a été facturée 5,35 millions d’euros, au ras de son estimation basse

Une Large Campbell’s Soup Can d’Andy Warhol, a été payée 4,43 millions d’euros, conformément à son estimation haute.

Angel of the North (maquette grandeur nature) d’Antony Gormley, numéro 3 d’une édition de 5, a été payée 2,88 millions d’euros, pour une estimation de 757.884 /1 million d’euros.

The Visitor de Marlene Dumas, huile sur toile de 1995, estimée 1 /1,5 million d’euros, a été facturée 4 millions d’euros.

Rapture de Damien Hirst, toile ronde de 1995, a été payée 1, 75 million d’euros, dans la fourchette de son estimation.

Un Achrome de Piero Manzoni, réalisé en 1960, a été payé 2,45 millions d’euros, pour une estimation haute de 884.000 euros.

Un mobile d’Alexander Calder, daté de 1962, a été payé 1,39 million d’euros, pour une estimation haute de 758.000 euros.

PM

Publicités


Catégories :Art contemporain, Londres

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :