13,25 millions de livres pour Degas, 4 invendus de poids et fin des soldes

La vente d’art moderne proposée hier soir chez Sotheby’s Londres affiche un résultat de 32,56 millions de livres.

Quelque 40 % de ce produit, 13,25 millions de livres, est à mettre au compte de la sculpture en bronze Petite danseuse de 14 ans d’Edgar Degas, exemplaire fondu après la mort de l’artiste en 1922, payé conformément à son estimation haute.

La deuxième enchère la plus importante va à une huile sur toile de Ernst Ludwig Kirchner, payée 5,41 millions de livres, conformément à son estimation basse.

Une huile sur toile de Joan Miro, Femmes et oiseaux dans la nuit, a créé une belle surprise, avec une facture de 2 millions de livres avec les frais, sur la base d’une estimation haute moitié moins importante.

Crise financière oblige, le catalogue ne comptait que 29 œuvres, contre 76 l’année dernière à la même époque pour une vente dans la même spécialité. 6 n’ont pas trouvé preneur, dont 4 parmi les plus chères du catalogue.

Il s’agit d’ une Cariatide à l’huile sur toile par Amedeo Modigliani (estimée 6/8 million de livres), d’une Partie de Campagne à l’huile sur toile par Fernand Léger (4/6 millions), d’une Danseuses au foyer, pastel sur papier par Edgar Degas (3,5 /4,5 millions) et d’un Jardin de Maubuisson, Pontoise, peint à l’huile sur toile par Camille Pissarro (2/3 millions).

Contrairement aux mauvaises ventes new-yorkaises dans la spécialité de la fin 2008, où certains lots avaient été bradés, comme,  chez Sotheby’s, Strada romana à Bordighera, une superbe huile sur toile de Claude Monet de 1884,  laissée à 2,88 millions de dollars quand elle était estimée 3,5/4 millions, seulement deux œuvres sont parties sous leur estimation basse, et de manière plutôt raisonnable.

Il s’agit de deux portraits sur papier par Egon Schiele : l’un, à l’aquarelle et à la mine de plomb, payé 481.250 livres avec les frais (estimation basse de 500.000 livres sans les frais) et l’autre, à la gouache, aquarelle et crayon noir, a été facturé 181.250 livres avec les frais (estimation basse de 200.000 livres sans les frais).

Pierrick Moritz 

Les estimations ne comprennent pas la commission que l’acheteur paie en plus du prix d’adjudication à Sotheby’s (sur la place de Londres : 20 % pour les œuvres dont l’enchère finale est comprise entre £25.000 et £500.00 et 12 % pour les œuvres dont l’enchère finale dépasse £500.000). Les résultats comprennent ces frais.

Publicités


Catégories :Art moderne, Londres, Marché de l'art

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :