Place Denfert-Rochereau, le « Lion de Belfort » revisité par des manifestants

Le vrai sens de l’art urbain

L’art comme arme du combat  

035Superbe et signifiant, le Lion de Belfort recouvert des autocollants jaune d’or utilisés par l’entreprise Continental sur ses pneus. Photo : Pierrick Moritz.

Au départ de la manifestation pour la défense de l’emploi industriel, organisée jeudi dernier, à Paris, le Lion de Belfort de la place Denfert-Rochereau s’est retrouvé métamorphosé

L’habillage du monument avec des autocollants de l’entreprise Continental rappelle le vrai sens de l’art urbain :  la révolte, la lutte, la revendication. Une identité à mille lieux de la récupération embourgeoisée du mouvement 

PM

Publicités


Catégories :Art contemporain, Art urbain, Paris, Street art

Tags:, , , , , ,

1 réponse

  1. Bonjour, sur le coup en passant en voiture Place Denfert-Rochereau j’ai cru que le lion avait été peinturluré. Même si de loin l’effet était plutôt étonnant et joli (ça me faisait penser à cette exposition de vaches itinérante qui sont parfois très jolies), j’étais contrarié car on venait juste de restaurer la statue et en qualité de contribuable je n’étais pas content.Voulant revenir dans la semaine prendre des photos je constate que le lion a repris son aspect d’origine. Je me suis dit que finalement il avait du être recouvert d’une sorte de voile style couverture de survie. Ce n’est que maintenant que je m’aperçois qu’il ne s’agissait que d’auto collants de manifestants. Dans ce cas je leur pardonne. Patrick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :