Tendance : le journalisme en immersion

Une semaine dans la peau d’un buisson

 

Sigmundon Lrtaveskupilili, grand reporter (toujours disponible pour partir couvrir une fête de la bière, même à l’autre bout du  monde) et philosophe (en l’absence de grands penseurs, les places sont libres), vient de passer une semaine dans la peau d’un buisson (voir photo).

Une expérience aussi dangereuse – le journaliste a frôlé l’amputation des doigts lors de la taille hebdomadaire des bosquets municipaux – que très arrosée  (la rareté des urinoirs publics est ici en cause).

  Pierrick Moritz    



Catégories :Histoire sociale, Insolite

Tags:, , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :