Ich Bin Atheist, la chaussure athée, invite le groupe Fundamental Berlin

La boutique berlinoise de la marque de chaussures Ich Bin Atheist accueille les créations du groupe d’architectes et de designers contemporains Fundamental Berlin.

Fundamental Berlin invente notamment des objets et des meubles aux formes géométriques, inspirés de modèles architecturaux comme ceux de Richard Buckminster Fuller (dôme géodésique), ingénieux, s’adressant aux esprits curieux et un peu scientifiques.

Ses créateurs refusent l’idée d’obsolescence. 

Leurs produits sont fabriqués dans des conditions équitables (bonnes conditions de travail et de rémunération), principalement dans l’Union Européenne – dont dans des ateliers berlinois -, avec des matériaux renouvelables et sans composants nocifs. 

fondamentlistBerlincoupe à gruitLes prix débutent sous les 20 euros, comme pour le plus petit modèle du Nest Bowl (19 €), coupe à fruits  aérienne dont la bille de liège centrale peut s’enlever pour transformer l’objet en abat-jour en relation avec une gamme de luminaires.

Sous la plaque ajourée d’un cadre Dürer, en acier inoxydable ou en laiton, une photographie personnelle apparaîtra comme un puzzle reconstitué (21 ou 25 euros, selon le format).

Pour 258 euros, on peut acquérir une étagère à degrés en bois massif. Ce matériau à l’échelle proposée (H. 60 cm x 36 cm x 36 cm) a la particularité de se dilater ou de se contracter selon l’humidité ou la sécheresse de la saison, provoquant des fissures qui personnalisent la pièce sans jamais porter atteinte à l’intégrité de sa structure. fondamentalistBerlinEtagères

Chez Atheist Shoes, Torstrasse 102, Berlin. Magasin ouvert du lundi au samedi, de 12 heures à 19 heures. Site Internet de Fundamental Berlin : http://thefundamentalshop.bigcartel.com/

PM 

Ich Bin Atheist : la chaussure athée

Si le site Internet de la marque de chaussures Ich Bin Atheist prend clairement des positions par rapport à la religion – notamment sur la question du « monopole de la charité » ; l’entreprise verse 10 % du montant de ses bénéfices à des organismes de bienfaisance laïcs – , ses créateurs affirment avoir à peine pensé à l’idée de dieu pour élaborer leurs chaussures, et être encore moins sûrs d’être athées. Leur idée de départ est simplement venue de la question : « À quoi ressemblerait une chaussure pour athée ? ».

Une équipe composée d’un designer, d’un cordonnier, d’un rédacteur, d’un expert en textile, d’un comptable et d’un musicien – oui, musicien ndrl – s’est très vite occupée de la concrétisation du projet 

Une chaussure réalisée à la main, extrêmement confortable, d’un style à la fois classique et original, inspirée par le minimaliste du Bauhaus du tout début des années 1930, naîtra. Sa semelle est composée d’un caoutchouc naturel sur lequel la marque « Ich Bin Atheist » (Je suis athée) est largement gravée en creux.

Chaussure Ich Bin Atheist en vitrine, sous le slogan en langue anglaise « Pour ceux qui vivent debout et pas à genoux ». On trouve également la phrase « Darwin Loves » gravée sur la semelle d’un modèle des collections de la marque.

La première production des chaussures Ich Bin Atheist a été financée grâce aux quelque 60.000 dollars récoltés en quatre semaines sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter.

Commercialisées à partir de 2012 sur Internet, les chaussures Ich Bin Atheist ont rencontré un beau succès immédiat et international.

Pour certains, elles seraient les chaussures les plus confortables du monde.

 PM

Publicités


Catégories :Berlin, Design

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :