Artcurial à Hong Kong : prix record pour Enki Bilal et Moebius ; achat millionnaire pour Hergé

La vente inaugurale d’Artcurial à Hong Kong, programmée les 5 et 6 octobre, enregistre des prix très élevés pour la bande dessinée et les objets d’art, les deux spécialités à l’honneur au premier jour de l’évènement.

Un collectionneur asiatique a acquis un dessin original d’Hergé pour Le Lotus Bleu, encre de Chine et gouache blanche pour le troisième hors-texte destiné à cet album publié en 1936 aux éditions Casterman, pour 1,1 million d’euros. Ce hors-texte n’apparaît que dans l’édition de 1936. Il s’agit du seul dessin original de l’album original encore en mains privées. L’œuvre était estimée quelque 1 million/1,5 million d’euros.

Par Enki Bilal (né en 1951), Nikopoltome 2, La Femme Piège, acrylique, encre de Chine et pastel sur carton pour la couverture de la nouvelle édition de cet album publié en 1990 aux Humanoïdes Associés, signée et datée « 90 », a été payée 361.000 euros, pour une estimation de 55.000-75.000 euros. Il s’agit d’un record mondial pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères.

Pour la même estimation, Le Garage hermétique par Moebius (1938-2012), encre de Chine et gouache sur papier pour la couverture de cet album publié en 1988 aux Humanoïdes Associés – prépubliée en couverture de Métal Hurlant n°6 en janvier 1976 -, signée, esquisse au crayon au dos, a été payée 361.000 euros. Il s’agit également d’un record mondial pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères.

Du côté des objets d’art, une rare pendulette par James Cox, datée de 1770, a été payée 170.000 euros (estimée 90.000/180.000 euros) ; une boîte en ors par Adrien-Jean Maximilien Vachette, datée de 1782, a été payée 80.000 euros (estimée 20.700/26.000 euros) ; une boîte en ors par Jean-Pierre Raoux, datée de 1784-1785, a été payée 23.000 euros (estimée 1.725/2.875 euros). Ces trois pièces proviennent de la collection d’une famille aristocratique européenne.

La suite de la vente, le 6 octobre, sera consacrée à « l’art de vivre » (Art déco, design, voiture de collection) et à l’art impressionniste, moderne et contemporain.

Cette opération à Hong Kong est censée être un « ballon d’essai » en Asie pour la première maison de vente aux enchères française. Le décollage semble réussi.

, LA FEMME PIEGE, ENKI BILAL - © Artcurial

Enki BILAL (né en 1951) : Nikopoltome 2, La Femme Piège, acrylique, encre de Chine et pastel sur carton pour la couverture de la nouvelle édition de cet album publié en 1990 aux Humanoïdes Associés, signée et datée « 90 », 43,5 x 37,7 cm. Estimation : 55.000-75.000 euros.  Prix de vente : 361.000 euros. Record mondial pour l’artiste. Photo : © Artcurial. 

PM

Advertisements


Catégories :Bande dessinée, Hong Kong

Tags:, , , , ,

2 réponses

  1. Si vous voulez connaître leur valeur, vous pouvez contacter cette maison de vente, ou une autre.

  2. Bonjour. j ai en ma possession la plaque de impression, la pages de couverture numéro 0000 ainsi que plusieurs kromalin de Enki BILAL ( Album le sommet du monde)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :