Des œuvres d’art impressionniste et moderne très recherchées chez Christie’s New York

Des œuvres très recherchées figurent en tête d’affiche du catalogue de la vente d’art impressionniste et moderne programmée par Christie’s le 12 mai à New York.

Deux peintures exceptionnelles de Claude Monet représentent 37-53 $millions de l’estimation globale de 168-203 $millions (hors frais) du catalogue de 52 lots ; une petite huile sur métal par Frida Khalo, dont les créations sont rares sur le marché, est assortie d’une estimation record ; un des formats les plus larges peints par Pierre-Auguste Renoir et un Mousquetaire par Pablo Picasso sont inédits sur le marché de l’art aux enchères

Les  six œuvres les plus chères pèsent pour 73-107 $millions hors frais (12 %) dans l’estimation globale du catalogue.

L’estimation la plus élevée, 25/35 $millions, va à un Bassin aux nymphéas par Claude Monet, peint en 1919 à l’huile sur toile (99,6 x 103,7 cm). L’œuvre réside dans la même collection depuis 1996 et n’a jamais été soumise au feu des enchères. 80,4 $millions, le prix record pour une œuvre de Monet vendue aux enchères (Christie’s New York, 2008) concerne une huile sur toile de la série des Nymphéas, également peinte en 1919 mais beaucoup plus large (100 x 200 cm).

Toujours par Monet, Au Petit-Gennevilliers, une huile sur toile (54,6 x 73,3 cm) peinte en 1874, transmise par descendance depuis 1907, est estimée 12-18 $millions.

Payée 3,19 $millions en 2000 chez Sotheby’s (avant un passage par la galerie Nichido à Tokyo, puis une acquisition auprès de cette dernière par le présent vendeur), une Jeune femme à la rose (Margherita) par Amedeo Modigliani, peinte en 1916, huile sur toile (64,9 x 46,1 cm), est estimée 12/18 $millions.

Madame de Galéa à la méridienne par Pierre-Auguste Renoir, peinte à l’huile sur toile en 1912, pourrait être très appréciée en raison de son grand format (114,3 x 162,4 cm). Il s’agit d’une des peintures les plus larges peintes par l’artiste. Inédite sur le marché de l’art et ayant anciennement figuré dans la collection Ambroise Vollard (le marchand d’art a entretenu une longue relation amoureuse avec le modèle), l’œuvre est estimée 8/12 $millions.

Par Pablo Picasso, Homme assis, daté de 1969, peint à l’huile et au Ripolin sur toile (146,7 x 113,9 cm), est estimée 8-12 $millions. L’œuvre, inédite sur le marché de l’art aux enchères,  fait partie de la série des Mousquetaires, exposée au Palais des Papes des Papes d’Avignon en 1970.

La valeur de ces Mousquetaires par Picassoemblèmes d’une créativité d’une exceptionnelle longévité, a progressé de manière spectaculaire ces dernières années. En mai 2009, chez Christie’s New York, Mousquetaire à la pipe, peint à l’huile sur toile  (146,5 x 89,3 cm), avait été payé 14,64 $millions. Le vendeur l’avait acquis pour 7,17 millions cinq ans plus tôt (Christie’s New York).  Le prix record obtenu en vente publique pour une œuvre de cette série s’élève à 30,9 $millions (en 2013, Sotheby’s New York, autre Mousquetaire à la Pipe, peint en 1969, estimé 13 /18 $millions, alors inédit sur le marché de l’art aux enchères).

Dos desnudos en el bosque (La tierra misma) par Frida Kahlo, une petite huile sur métal (25 x 30,2 cm) peinte en 1939, est estimée 8-12 $millions.  L’œuvre est inédite sur le marché de l’art aux enchères. Les créations de l’artiste mexicaine sont rares dans les ventes publiques. Une transaction dans la fourchette de l’estimation constituerait un record mondial pour une œuvre de Kahlo vendue aux enchères. Le prix le plus élevé payé pour une œuvre de Frida Kahlo vendue aux enchères s’élève à 5,6 $millions frais compris (en 2006, Sotheby’s New York ; pour une huile sur métal, 30 x 50,3 cm).

Pierrick Moritz

Opération équivalente de mai 2015 chez Christie’s New York

L’opération équivalente de 2015 chez Christie’s New York avait généré 206,8 $millions frais compris, pour 43 œuvres vendues sur 40 offertes. Son lot phare, Composition N°. III (Composition en rouge, bleu, jaune et noir) par Piet Mondrian, peinte à l’huile sur toile (61 x 61 cm avec le cadre peint par l’artiste), avait été payée 50,65 $millions de dollars frais inclus (12 %), pour une estimation de 15/25 $millions hors frais. Il s’agit d’un prix record pour une œuvre de  l’artiste vendue aux enchères.

L’estimation globale des six œuvres du catalogue de mai 2015 vendues pour les sommes les plus élevées s’élevait à 43-91 $millions hors frais (12 %). Elles avaient finalement rapportées 127,61 $millions frais compris. Outre le Mondrian, une toile de Chaïm Soutine et une autre de Fernand Léger avait été payées très au-dessus de l’estimation. La première, La Communiante (La Mariée), estimée 3-5 $millions hors frais (12 %) avait été échangée contre 15,62 $millions frais compris ; la seconde, un portrait de Beatrice Hastings, avait été payée 16,06 $millions frais compris (12 %) pour une estimation de 7-10 $ millions.

PM

Publicités


Catégories :Art moderne, Artwithoutskin, Impressionnisme, Mexique, New York City

Tags:, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :