Les derniers pleurants du tombeau du duc de Berry encore en mains privées en vente chez Christie’s Paris

Actualisé le 18 juin 2016 (résultat) : ces deux pleurants provenant du tombeau du duc de Berry ont été vendus 5,02 €millions frais inclus (12 %), pour une estimation de 4,5/5,5 €millions hors frais.  L’acquéreur est le Musée du Louvre.

Les deux derniers pleurants provenant du tombeau du duc de Berry encore en mains privées seront livrés aux enchères le 15 juin chez Christie’s Paris, au cours d’une vacation consacrée à la sculpture et aux objets d’art européens.

Ces œuvres en marbre, d’une hauteur de 37,5 et 37,8 cm, réalisées par Jean de Cambrai pour le soubassement de la sépulture de Jean de France (1340-1416), duc de Berry et frère du roi Charles V, érigé dans la Sainte-Chapelle de Bourges au XVe siècle, sont estimées 4,5-5,5 millions d’euros.

En novembre 2013, Christie’s Paris vendait aux enchères deux autres pleurants de la même origine, en albâtre et réalisés par Étienne Bobillet et Paul Mosselmann, pour 4 millions d’euros. Les deux œuvres, mesurant 39 cm de hauteur, étaient estimées 500.000/800.000 euros. Les deux derniers pleurants mis en vente le 15 juin ont la même provenance : après un passage dans une dispersion révolutionnaire, ils entrent en 1807 dans la collection Pierre-Henri Péan de Saint-Gilles, avant d’être transmis en 1876 dans la famille de Denys, baron Cochin, par son mariage avec Hélène Péan de Saint-Gilles, puis sont légués par descendance jusqu’à nos jours.

Sur un ensemble de 40 pleurants ayant orné le tombeau, cinq ont été réalisés jusqu’en 1416 par Jean de Cambrai (mort en 1438), les autres après 1450 par Bobillet et Mosselmann.

En 1756, la Sainte-Chapelle de Bourges est détruite et le tombeau duc de Berry, qui y résidait depuis trois siècles, est déplacé dans la crypte de la cathédrale Saint-Etienne de Bourges. Le tombeau est mutilé de manière irréversible sous la Révolution ; les pleurants sont détruits ou volés. À ce jour, 29 pleurants sont répertoriés dans le monde, la plupart est conservée dans de grands musées internationaux. Deux pleurants de la série réalisée par Étienne Bobillet et Paul Mosselmann figurent dans les collections du musée du Louvre ; deux autres dans celles du Metropolitan Museum of Art de New York.

pleurant 1 Two marble figures depicting Mourners - €4.500.000-5.500.000 (1... [3198302]

Jean de Cambrai (connu de 1375 à 1438) : deux pleurant en marbre sculpté provenant du cortège funéraire du tombeau de Jean de France (1340-1416), duc de Berry, Bourges, vers 1396-1416. Chacun représenté debout vêtu d’un manteau ; l’un partiellement caché sous son capuchon, les mains jointes ; le second le visage découvert et égrenant un chapelet ; traces de dorure. H. : 37,5 et 37,8 cm. Estimation : 4,5-5,5 millions d’euros. ©Christie’s Images Limited 2016.

Pleurants 2 Two marble figures depicting Mourners - €4.500.000-5.500.000 (2... [3198303]

PM

 

Advertisements


Catégories :Paris, Sculptures

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :