Art impressionnisme et moderne : prix fort pour une peinture de Klimt ; et à propos du goût asiatique

Mis à prix à 35 millions de livres hors frais, un très rafraîchissant Jardin en fleurs par Gustav Klimt, peint en 1907 à l’huile sur toile (110 x 100 cm), a été facturé 47,97 millions avec les frais au cours d’une vente aux enchères d’art impressionniste et moderne à succès programmée par Sotheby’s le 1er mars à Londres. L’œuvre aux couleurs vives et très construite plaît aux Occidentaux, mais aussi aux Asiatiques (et notamment aux Chinois pour une description de la nature et la vue légèrement en hauteur).

Trois des quatre prix les plus élevés enregistrés ensuite dans cette vacation concernent des œuvres très graphiques, autre atout pour le goût asiatique :  17,03 millions de livres engagés sur un Plant de tomates par Pablo Picasso (1944, huile sur toile, 92 x 73 cm, estimée 10-15 millions) ; 16 millions payés pour un Portrait de Baranowski par Amedeo Modigliani (1918, huile sur toile, 112 x 56 cm, estimée 10-15 millions) ; 12,08 millions payés pour une Femme assise sur fond blanc par Pablo Picasso (1953, huile sur toile, 105 x 81 cm, estimée 6,5-9,5 millions).

La vente a généré 177 millions de livres, pour 31 lots vendus sur 35 présentés.

L’estimation globale des 4 lots invendus est de 8,3-11,7 millions, dont 5-7 millions pour Le Loing à Moret, en été par Alfred Sisley (1891, 73,5 x 93,3 cm).

L’estimation du Jardin en fleurs par Gustav Klimt était confidentielle.

7 lots ont été adjugés au-dessus de l’estimation. Les écarts les plus élevés concernent une Jeune femme dans les feuillages par Gustav Klimt (1996, huile sur toile), payée 4,32 millions de livres pour une estimation de 1,2-1,8 million, et Femme assise sur fond blanc par Pablo Picasso (1953, huile sur toile, 105 x 81 cm), déjà citée, payée 12,08 millions pour une estimation de 6,5-9,5 millions.

7 lots, également, ont été adjugés sous l’estimation. L’écart le plus élevé concerne Les Quatre Saisons (l’hiver, le printemps, l’été, l’automne) par Camille Pissarro (1872-73, quatre huiles sur toile, chacune mesurant environ 55 x 131 cm), une œuvre facturée 7,96 millions de livres pour une estimation de 8-12 millions.

PM

Les estimations ne comprennent pas les frais à la charge de l’acheteur ; les résultats incluent ces mêmes frais. Pour Sotheby’s Londres, ces frais à la charge de l’acheteur sont de 25 % jusqu’à 175.000 livres ; de 20 % au-dessus de 175.000 livres et jusqu’à 2 millions de livres et de 12,5 % sur la portion supérieure à 2 millions de livres.  

Publicités


Catégories :Analyses (marché de l'art), Art moderne, Impressionnisme, Londres

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :