Une importante partie du service au « marli rouge » de Napoléon 1er en vente chez Christie’s New York

Actualisation du 9 mai 2018 à 16h50 : l’ensemble a été payé 1,8 million de dollars frais inclus (adjudication marteau à 1,5 million) pour une estimation de 150.000-250.000 dollars hors frais.   

Un ensemble de 22 pièces en porcelaine de Sèvres issu du célèbre service dit « au marli rouge » commandé par Napoléon 1er pour le château de Compiègne, et finalement livré au château de Fontainebleau en 1809, est présenté en un seul lot par Christie’s New York dans le cadre de la dispersion en plusieurs vacations au mois de mai de la fabuleuse collection Rockefeller.

Il s’agit d’une partie du service à dessert d’un exceptionnel service à bordure (marli) à fond rouge-de-fer, peint de papillons, d’abeilles, de guêpes et d’autres insectes, d’une couronne de fleurs et de feuilles, initialement composé de 180 pièces. Napoléon 1er emporta l’ensemble avec lui lors de son exil à l’île d’Elbe.

Des éléments de ce service, principalement des assiettes isolées, apparaissent de temps en temps sur le marché de l’art. Le lot proposé par Christie’s est d’autant plus exceptionnel qu’aucun autre ensemble de ce service comptant un aussi grand nombre de pièces de forme n’a été vu sur le marché de l’art public depuis son acquisition par Abby Aldrich Rockefeller il y a plus de soixante-quinze ans.

L’ensemble Rockefeller comprend un seau à glace (à poignées à tête d’éléphant dorées), deux navettes couvertes (les extrémités terminées par des têtes d’aigles dorées ; les prises des couvercle dorées en forme de poussin d’aigle sortant d’un œuf), une jatte sur pied, deux grands compotiers (chacun soutenu par quatre pieds dorés en forme de dauphin), quatre petits compotiers et douze assiettes, quand le musée de Fontainebleau possède seulement un compotier aux pieds en forme de dauphin et six assiettes.  

Le lot est plus que raisonnablement estimé 150.000-250.000 dollars.  

Assiette en porcelaine de Sèvres issue du célèbre service « au marli rouge », commandé par Napoléon 1er et livré au château de Fontainebleau en 1809, estimée 4.000/6.000 et adjugée 49.000 euros au musée de Fontainebleau au cours d’une vente aux enchères proposée chez Bonhams Londres en 2008. Les couleurs du drapeau français sont habilement intégrées sur les ailes du papillon central. Au cours de la même vacation, une seconde assiette du même service avait été payée 27.000 euros par un collectionneur enchérissant contre le musée de Fontainebleau. Crédit photo : Bonhams 2008.

PM

Publicités


Catégories :Arts décoratifs, Marché de l'art, New York City

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :