Artcurial : quatre peintures de Léger rejoignent celles de Van Gogh et de Gauguin pour la vente exceptionnelle du 4 juin

Artcurial annonce la dispersion aux enchères par ses soins de la collection André Lejard (1899-1974), auteur, critique d’art et éditeur, au cours d’une exceptionnelle vente d’art impressionniste et moderne programmée le 4 juin à Paris.

Les créations de Fernand Léger dominent cette collection de 31 pièces (tableaux, sculptures, œuvres sur papier et livres illustrés par des artistes prestigieux), et notamment avec quatre peintures dont les estimations sont comprises entre 400.000 – 600.000 euros ($495.000 – $740.000) et 2 – 3 millions d’euros (2,5 – 3,7 $millions).

André Lejard était proche de Fernand Léger, avec lequel il a entretenu une correspondance soutenue, tout comme avec Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Paul Éluard ou Paul Valéry.

Raccommodeuses de filets dans les dunes par Vincent Van Gogh, une peinture de 1882, estimée 3 – 5 millions d’euros (3,6 – 6 millions de dollars), et cinq créations de Paul Gauguin inédites sur le marché de l’art, estimées entre 20.000 – 30.000 euros (25.000 – 35.000 dollars) et 180.000 – 250.000 euros (225.000 – 310.000 dollars), figurent également au programme de cette vente évènement dont la dimension rappelle le rôle de premier plan joué par Artcurial dans la montée en puissance de la place de Paris sur le marché de l’art international.

Artcurial – Vente d’art impressionniste et moderne du 4 juin à Paris – Fernand Léger : Éléments mécaniques, 1922, collection André Lejard, huile sur toile, 65 x 54 cm. Estimation : 2 – 3 millions d’euros (2,5 – 3,7 $millions). Crédit photo : ©Artcurial.

Artcurial – Vente d’art impressionniste et moderne du 4 juin à Paris – Vincent Van Gogh : Raccommodeuses de filets dans les dunes, 1882, huile sur toile marouflé sur panneau (42 x 62,5 cm), provenant du Van Gogh Museum d’Amsterdam, estimée 3 – 5 millions d’euros (3,6 – 6 millions de dollars). Cette œuvre très aboutie, peinte en août 1882, s’inscrit dans la dynamique fulgurante d’une carrière artistique qui a débuté à peu près deux ans plus tôt, quand l’artiste avait 27 ans et déjà une vie chargée derrière lui, pour s’achever dans la mort en 1890. 

Artcurial – Vente d’art impressionniste et moderne du 4 juin à Paris – Paul Gauguin : Portrait de Claude Antoine Charles Favre, 1877, huile sur toile, 45,5 x 38 cm. Estimation de 180.000-250.000 euros (225.000-310.000 dollars) plus que raisonnable pour une œuvre superbe. Fait partie d’un ensemble de cinq créations de Paul Gauguin de même provenance (famille Favre et descendants).  Photo PM.

Pierrick Moritz

 

Publicités


Catégories :Art moderne, Marché de l'art, Paris

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :