Mai chez Christie’s : le mois qui valait trois milliards ou une recette mensuelle record

Menant, en plus d’autres vacations, la dispersion de la collection Rockefeller, deux prestigieuses ventes d’art impressionniste, moderne, d’après-guerre et contemporain et une série de ventes à Hong Kong, Christie’s peut espérer une recette mensuelle record autour de trois milliards de dollars pour mai 2018. Cette somme correspond à 45 % de sa recette annuelle exceptionnelle de 2017 (6,6 milliards de dollars).

Si le mois de mai, comme le mois de novembre, correspond traditionnellement à un temps fort pour les intermédiaires de vente aux enchères de ce calibre, où une part importante de la recette annuelle est généralement réalisée, cette projection de trois milliards représente environ le double de la recette réalisée par Christie’s en mai 2017 (quelque 1,4 milliard de dollars pour les ventes aux enchères et online).

La recette globale de Christie’s pour novembre 2017 s’élevait à quelque 2,2 milliards de dollars.

PM

Publicités


Catégories :Analyses marché de l'art, Hong Kong, Marché de l'art, New York City

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :