Les peintures en mutation de Sang Huoyao au Long Museum (West Bund) de Shanghai

Le Long Museum West Bund de Shanghai accueille, depuis le 27 octobre et jusqu’au 26 novembre, 52 œuvres de Sang Huoyao, figure reconnue de l’univers de la peinture à l’encre contemporaine chinoise, dans le cadre d’une exposition reprenant le nom du langage pictural inventé par cet artiste chinois né en 1963 : Affective-imagoïsm. 46 compositions monochromes, à l’encre, dont dans des formats monumentaux, quatre installations et deux créations utilisant les nouveaux médias, datées sur une vingtaine d’années, sont présentées. 

Cet imagisme-affectif emploie exclusivement un carré en motif. Devenue l’identité picturale de Sang Huoyao, cette forme reprend celle des antiques trigrammes du Yi-King, ou Livre des Mutations, creuset de la pensée chinoise, et des caractères chinois. Ces trigrammes du Yi-king, vieux de plusieurs milliers d’années, ont inspiré au mathématicien Leibniz le système binaire, qui a joué un rôle considérable dans l’évolution de l’ordinateur au XXe siècle. Le pont est jeté : peints à la brosse et d’un geste unique pour des empilements et des chevauchements, ces carrés nous parlent des mutations d’une humanité liée à ses racines intérieures, et conditionnée par les nouvelles technologies et la mondialisation, qui bouleversent aussi les notions d’espace et de non-espace.

Sang Huoyao

Sang Huoyao  : A Pellucid Space, 2008-2018, encre sur soie, 122 x 190 cm (x 12).

Sang Huoyao  : Somewhere in My Memory, N°2, 2008, encre sur papier, 80 x 97cm . 

Les carrés de Sang Huoyao peuvent évoquer une uniformisation uniquement extérieure des individus à l’échelle planétaire. Le contour en quelque sorte réglementaire n’empêche pas la liberté naturelle des infiltrations d’encre vers l’intérieur. De cette multitude de carrés plus ou moins superposés, se frôlant ou s’épousant, faisant masse, où jouent les transparences que permet la matière légère, naissent la transformation et la lumière. Des carrés par milliers qui, serrés les uns contre les autres, interconnectés, se placent finalement en harmonie et en protection dans ce qui aurait pu être un océan de solitude et d’inquiétude. 

Les œuvres fixées un moment semblent littéralement se transformer sous les yeux du spectateur, de plus en plus lumineuses par l’émergence flagrante de l’espace vide ; des motifs disparaissent, d’autres apparaissent. Ces mêmes éléments à la fois isolés et liés les uns aux autres semblent en mutation permanente. L’artiste montre une capacité à faire vivre dans le même espace un langage de la matière et la spiritualité. Le lien avec le taoïsme, où l’essence d’une chose n’est accessible que par l’illumination et dans le silence, est éclatant.

Pierrick Moritz

Sang Huoyao, Long Museum West Bund ShanghaiAvec Sang Huoyao, devant une de ses œuvres, au long Museum de Shanghai, novembre 2019. Merci à Zhenchen pour l’organisation de cette très belle rencontre. Merci à Cyril pour les photos. 



Catégories :Art chinois, Art contemporain, Chine, Expositions

Tags:, ,

2 réponses

  1. Pourquoi une œuvre a t’elle besoin de commentaires pour être accessible (compréhensible) au public ?
    Quand une œuvre minimaliste ne peut pas se passer de son commentaire, qu’est-ce qui devient important : l’œuvre ou les commentaires ? Paradoxe posé par M. Duchamp avec les ready made……..

    J'aime

    • Ces œuvres-ci, en l’occurence, se passent complètement de commentaires…quand ont peut les voir. Elles interpellent et sont vraiment frappantes. L’intérêt d’un discours à l’adresse des Occidentaux est de parler de la continuité dans l’art chinois en général, avec sa mémoire profonde.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :