8,4 millions de dollars pour des cloisonnés chinois de la collection Mandel

La dispersion de 30 objets d’art chinois en émaux cloisonnés provenant de la collection du couple américain Samuel and Annette Mandel, dans le cadre des ventes de printemps de Christie’s à Hong Kong, a généré quelque 8,4 millions de dollars*.

25 lots ont trouvé preneur, le prix le plus élevé, 1,08 million de dollars, allant à une paire d’éléphants de la période Qianlong (H. 52,5 cm) estimée quelque 518.000/777.000 dollars. Ces objets pourraient initialement provenir de la succession de Winston Churchill. Ils ont fait partie de celle d’Aristotle Onassis et Maria Callas, dispersée par l’étude parisienne Boisgirard & Associés en 1978.

Le deuxième prix le plus important, quelque 655.000 dollars, dans la fourchette de l’estimation, va à un encensoir impérial de forme archaïque, époque et marque de Qianlong.

PM

Sauf précisions, les résultats et estimations sont donnés en dollars américains.  

Concernant ces publicités


Catégories :Art asiatique, Art chinois, Chine, Hong Kong, Marché de l'art

Tags:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 012 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :