Art urbain : 89.000 euros pour trois œuvres d’Invader vendues à Hong Kong

Actualisation :  le prix record pour une œuvre d’Invader vendue aux enchères est passé de 219.158 euros (prix obtenu en 2015 chez Sotheby’s Honk Kong) à 251.000 euros frais inclus le 25 octobre 2016 chez Artcurial (Paris).  Ce dernier plus haut concerne Alias PA_1030 – 2013, une composition en carreaux de céramique verte, orange, bleue, rouge et jaune sur Plexiglass (accompagnée de la carte d’identité), 155,8 x 194,80 cm. Cet Alias correspondant à « l’invasion » réalisée rue des Bourdonnais-rue Saint-Honoré, à Paris, le 8 mai 2012.   

En huit ans, les prix des mosaïques réalisées par Invader (né en 1969), rappelant le graphisme du jeu vidéo japonais des années 1970 Space Invaders, ont très souvent été multipliés par dix.

L’artiste a semé ses compositions, situées entre culture du jeu vidéo et mouvement graffiti, dans de grandes villes du monde entier depuis 1998, et notamment à Paris.

Invader a adapté son travail urbain pour des pièces plus complexes et plus grandes que ses mosaïques des rues et destinées à figurer dans des galeries et dans des musées.

Trois de ses œuvres ont été vendues pour un montant global équivalant à 88.973 euros, au cours d’une vente aux enchères d’art contemporain proposée le 20 janvier par Sotheby’s Hong Kong.

Estimée 21.100-29.300 euros, NCL-15, création de 2006-2010, en carreaux de céramique jaune et noire, 44 x 38 cm, a été payée quelque 41.000 euros.

Coded not for Sale, datée « 009 », en carreaux de céramique noire et blanche, 41,5 x 41,5 cm, a été payée 23.447 euros (estimée 14.000-21.100 euros).

Rubik Rebel Musik (Bob Marley), réalisé en 2010, en carreaux de céramique rouge, bleue, verte, orange, blanche et jaune, 62 cm x 62 cm, a été payée 20.516 euros, soit sous l’estimation de 23.500-35.200 euros.

Le prix record pour une œuvre d’Invader vendue aux enchère s’élève à 219.158 euros. Cette somme a été engagée sur Alias HK_58 (132,6 x 208,5 cm), en 2015 chez Sotheby’s Hong Kong. La mosaïque, en carreaux de céramique rouge, orange, noire et blanche, représente Hong Kong Phooey, le chien adepte de Kung fu et héros d’un dessin animé produit par Hanna-Barbera.  Il s’agit de l’adaptation d’une mosaïque sur le même sujet installée auparavant par Invader dans une rue de Hong Kong.

Invader : Retinium 2007 (24 x 25,5 cm), vendue 2.919 euros en octobre 2008  par la maison de vente aux enchères Bonhams Londres. Dans la même vacation, Duo (83,5 x 59,5cm), une œuvre réalisée en 2004 par le même Invader, en carreaux de céramique bleu clair, gris et rouge,  avait été facturée 18.576 euros. Crédit photo : Bonhams.

PM

Ces résultats de ventes aux enchères comprennent les frais à la charge de l’acheteur.

Publicités


Catégories :Art urbain, Hong Kong

Tags:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :