« Le Goût Steinitz II » : mieux à Paris malgré les apparences

Le résultat de la deuxième partie des ventes « Le Goût Steinitz » qui s’est déroulée hier à Paris chez Christie’s frôle les 38 % d’invendus avec 54 lots sur 143 présentés qui n’ont pas trouvé preneurs et 2.291.875 euros de produit.

Lors de la première vente Steinitz, le mois dernier à New York, le taux d’invendu était de 30 % pour un chiffre d’affaires de 3.847.000 €uros (selon le cours dollar/€uro du moment). Toutefois, ces chiffres sont difficilement comparables puisqu’il s’agit forcément de marchandises aux estimations très différentes (les lots de New York étant globalement plus chers).

À Paris, 29 lots se sont vendus au-dessus de leur estimation (mieux qu’à New York pour cette dernière proportion). Par exemple : un cartonnier d’époque Louis XVI attribué à Joseph Baumhauer a été vendu 420.250 €uros sur une estimation de 150.000 euros/250.000 €uros, un incroyable billard d’époque Napoléon III par Henri Dasson en marqueterie d’écaille de tortue et de cuivre, est monté à 324.250 €uros sur une estimation de 150.000 euros/250.000 €uros ou un canapé d’époque Directoire, attribué à Georges Jacob et parti à 33.850 euros sur une estimation de 3.000 euros/5.000 euros.

PM

 

  Source résultats : Christie’s



Catégories :Arts décoratifs, Mobilier ancien, Paris

Tags:, , ,

2 réponses

Rétroliens

  1. Résultats en demi-teinte pour la vente Steinitz chez Christie’s à New York du 19 octobre « Lifewithoutskin
  2. Le Goût Steinitz III à Londres : suite et fin « Lifewithoutskin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :