Crâne en cristal

L’étude Binoche Renaud Giquello joue le clin d’œil en présentant un crâne en cristal de roche en couverture du catalogue de sa vente d’art précolombien du 12 septembre à Paris. 

Les crânes en cristal de roche, censés avoir été réalisés par les atzèques ou les mayas et posséder des pouvoirs surnaturels, ont fait l’actualité lors de la sortie d’Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal, au mois de mai dernier.

Selon une des légendes liées à ces objets, il en existerait 13 qu’il faudrait aligner le 21 décembre 2012 pour empêcher la fin du monde.

Les analyses effectuées sur quelques-uns de ces crânes ont toutes révélées qu’il s’agit de « faux », tous ont été réalisés avec des outils très perfectionnés inconnus aux époques reculées où ils sont censés avoir été créés.

Ces résultats scientifiques ont souvent pour effet de renforcer les thèses qui voudraient que ces crânes aient été façonnés par des civilisations très avancées, et principalement  de type extra-terrestre.

Le crâne en cristal proposé à Drouot le 12 septembre n’est cependant pas un « faux »,  il est présenté dans le catalogue pour ce qu’il est : non pas en tant qu’antiquité préhispanique mais daté de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Ce crâne est baptisé crâne « Pépin », du nom du collectionneur qui l’a ramené du Mexique dans les années 1920.

Il est estimé entre 10.000 et 15.000 euros.

Les 137 autres lots présentés au catalogue sont bien précolombiens et de très grande qualité.

Ils proviennent de collections françaises, d’une importante collection américaine et de la collection Jacques et Anne Kerchache.

On y trouve notamment une Vénus callipyge de la culture Chupicuaro, datée de 400 à 100 avant J.-C. et provenant de l’ancienne collection montréalaise Guy Joussemet (estimée 50.000/60.000 euros) ou un masque funéraire Teotihuacan, daté de 450 à 650 après J.-C. qui a été prêté durant plusieurs années au Snite Museum of Art à Notre-Dame dans l’Indiana (estimé 160.000 /200.000 euros).

P. Moritz

L’intégralité des objets du catalogue dont le crâne en cristal seront visibles lors d’une exposition publique qui se tiendra à Drouot Montaigne le jeudi 11 septembre de 11 heures à 18 heures et le vendredi 12 septembre de 11 heures à 14 heures.

La vente aura lieu le vendredi 12 septembre à partir de 16 heures 30 à Drouot Montaigne, salle Bourdelle.

Drouot Montaigne se trouve au 15, avenue Montaigne. 75008 Paris.



Catégories :Paris

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :