Paris : une figure de reliquaire Fang vendue 1,63 million d’euros chez Sotheby’s

Clou de la vente d’art africain et océanien qui se déroule en ce moment à Paris chez Sotheby’s, une figure de reliquaire Fang du Gabon, attendue autour de 400.000/600.000 euros, a été facturée 1,63 million d’euros. Cette sculpture de 43,5 cm de hauteur se trouvait chez Charles Ratton dans les années 1930.

Marchand et collectionneur de réputation internationale, Charles Ratton est connu pour avoir organisé avec Tristan Tzara et Pierre Loeb, en 1930 à Paris, la première exposition majeure présentant des objets d’Afrique et d’Océanie en tant que phénomène esthétique. Les pièces d’art premier ayant transité par sa collection s’arrachent à prix d’or sur le marché de l’art.

En mai dernier, à New York, une sculpture Bamana (Mali) dite “zigzag”, surmontée d’une tête zoo-anthropomorphe, et dont Charles ratton a été le « gardien », a été payée 2,65 millions de dollars dans une vente organisée par Sotheby’s. La statue, d’une hauteur de 67,2 cm, était estimée 400.000/600.000 dollars.

Les sculptures Fang du Gabon sont particulièrement recherchées sur le marché de l’art. En juin 2011, toujours chez Sotheby’s à Paris, un exceptionnel biéry Fang mvaï issu de la collection Pierre Guerre avait été payé 2,25 millions d’euros.

Pierrick Moritz

Publicités


Catégories :Art d'Afrique, Arts premiers, Marché de l'art, Paris

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :