Street art : des artistes français qui s’exportent

Le 23 octobre, pendant la foire de Frieze à Londres, la maison de vente aux enchères Bonhams proposera une vacation sur le thème du street art, avec un catalogue de 122 lots. À côté d’œuvres aux estimations élevées, comme de Keith Haring, ou Banksy*, un Toxic Mary par ce dernier est estimé 80.000 /120.000 livres, figurent celles beaucoup plus abordables des Français Blek le Rat, Invander et Jef Aerosol.

Aerosol1Jef Aerosol : You Must Come Over ,136cm x154 cm, estimation 2.000/3.000 livres. Crédit : BONHAMS. Les pochoirs de cet artiste sont notamment visibles dans les rues de Paris, Londres ou Chicago.  Comme Miss Tic, Mesnager ou Blek le rat, Il fait partie des précurseurs de l’art urbain en France au début des années 1980.

invader1Invader : Retinium 2007, 24 cm x 25,5 cm, estimation 2.000/3.000 livres. Crédit : BONHAMS. Un artiste qui ne souhaite pas se démasquer. Depuis 1998, cet artiste français sème ses mosaïques dans le monde entier : de Londres à Los Angeles ,en passant par ToKyo, New York, Bangkok ou Paris (la ville où il a sévit le plus ). Ses mosaïques représentent des personnages d’un célèbre jeu vidéo des années 1970 Space Invaders. Son œuvre est à la charnière de la culture du jeu vidéo et du mouvement graffiti. Il a adapté son travail urbain pour présenter des tableaux pixels plus complexes et plus grands que ses mosaïques des rues dans des expositions dans des galeries ou des musées.  

Blek

Blek le Rat : Man Who walks Through Walls With A sheep, 210 cm x261 cm, estimation 8,000/12.000. livres Crédit : BONHAMS. Xavier Prou dit Bleck le rat est l’un des initiateurs du pochoir en France et l’une des valeurs montantes du marché. Une référence revendiquée par Banksy en personne.

Adam Neate, Aiko, Dan Baldwin, D*Face, Eelus, Faile, Jose Prala, Matt Samall, Paul Insect, Seen Fairey, JonOne (artiste américain installé à Paris) sont, entre autres, représentés dans cette vente.
PM
*Le premier tableau de Banksy vendu aux enchères a été présenté chez Bonhams en 2003 ; il a été facturé 940 livres. En avril 2007, une peinture du même Banksy, Space Girl and Bird, multipliait par vingt son estimation pour une facture de 288.000 livres, tandis qu’un autoportrait montait jusqu’à 198.000 livres. En février 2008, un portrait de Kate Moss par l’artiste partait à 96.000 livres, pour une estimation haute de 30.000 livres. À l’issue de cette dernière vacation organisée par Bonhams, la première entièrement consacrée à l’art urbain, 99 % des avaient trouvé preneur, pour un chiffre d’affaires équivalent à 1,7 million d’euros.
PM
Vente Urban Art par Bonhams, New Bond Street, Londres. Le 23 octobre 2008 à 19 heures.

Voir le catalogue de la vente : http://www.bonhams.com/cgi-bin/public.sh/pubweb/publicSite.r?sContinent=EUR&screen=Catalogue&iSaleNo=16484

Publicités


Catégories :Art contemporain, Art urbain, Marché de l'art, Street art

Tags:, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :