Exceptionnel bureau de pente du XVIIIe siècle

D’après communiqué

Bureau de pente MIGEON à 2 abattantsBureau de pente à double galbe marqueté toutes faces en bois de placage de rose et satiné dans des rinceaux d’amarante à décor de cubes. Il ouvre par deux abattants indépendants découvrant un plateau central et trois tiroirs en gradin dont trois simulés masquant un coffre, cinq tiroirs en façade et trois latéraux. Attribué à Germain LANDRIN, reçu maître en 1738, estampillé MIGEON. Epoque Louis XV (104 x 157,5 x 61 cm). Provenance : ancienne Collection Jacques de Vienne Bibliographie : P. Kjellberg, Le Mobilier français du XVIIIème siècle, Les Editions de l’Amateur page 517.Exposition : Grand ébénistes et menuisiers parisiens du XVIIIème s. (1740-1790). Musée des Arts Décoratifs Paris 1955 n° 205 bis. Estimation : 300.000/400.000 €. Crédit photo : Néret-Minet Tessier.

Cet exceptionnel bureau de pente fait partie de la très belle collection d’un amateur qui sera dispersée à Paris le 21 novembre prochain à Drouot par l’étude Néret-Minet Tessier. L’effet visuel rendu par la marqueterie de cubes qui décore ce meuble est d’une incroyable modernité.

Un grand cabinet en marqueterie de fleurs à piètement à caryatides en bois doré parmi les autres pièces majeures de cette collection, figure. Il s’agit d’un des meubles les plus importants attribués à Pierre Gole, nommé ébéniste du roi en 1651 (estimation : 200.000/300.000 euros).

Toujours au chapitre du mobilier, on trouve également deux suites de quatre fauteuils d’époque Louis XV. L’une, en bois peint et doré, est estampillée Nadal l’Aîné et reproduite dans Mobilier Français du XVIIIème siècle par Pierre Kjellberg page 645 (estimation : 80.000/100.000 euros). L’autre, recouverte d’une tapisserie d’Aubusson, est estampillée M. Cresson (estimation : 60.000/80.000 euros).

Un secrétaire à abattant en acajou flammé d’époque Louis XVI, travail attribué à Adam Weisweiler pour le marché russe, est quant à lui estimé 80.000 euros.

Des recherches effectuées sur une paire de candélabres « aux enfants chasseurs » d’époque Louis XVI, figurant parmi les objets d’art en bronze de cette collection, ont confirmé une provenance du château de Pavlosk à  Saint-Petersbourg. Ces pièces, à l’origine au nombre de quatre, furent commandées par Paul 1er et livrées en 1798 par le marchand André Chölzer dont l’inventaire les décrit très bien. On peut d’ailleurs voir l’autre paire sur les photographies du salon de la Guerre du Palais Impérial russe (référence : Palais Impérial de Pavlsok, éditions Art palas, 1997). Cette paire de candélabres d’origine impériale est estimée 80.000/100.000 euros.

Une réunion de peintures flamandes signées de David Vinckboons, Bonaventura Peeters, Pieter Boel, Jan Fris côtoie une peinture d’Alfred de Dreux Le cavalier  (estimation : 40.000/60.000 euros), ou encore une grande toile de Wilhem Kuhnert Deux buffles dans la savane. Célèbre pour ses tableaux représentant des animaux, la plupart de la production de ce peintre allemand a été détruite pendant la seconde guerre mondiale.

17 tableaux figurent également dans cette collection homogène dont une Scène de chasse dans la forêt de Meudon » de Jean-Léon Gérôme. Sur sa toile d’origine (54 x 81,5 cm), cette œuvre dédicacée, signée et localisée en bas à gauche a mon ami Bamberger/JL Gerome/ Souvenir de Meudon ”, de même que sur l’arbre Carrefour des Babillards dépeint le succès d’une des parties de chasse que fréquentaient l’artiste. Son ami le financier Bamberger ainsi que d’autres chasseurs y sont tous représentés et identifiables. Une lettre de Gérome datée du 16 mai 1889 à l’attention de Bamberger est collée au dos de la toile. Un sujet rare chez l’artiste, associé à une provenance et une bibliographie sans reproche, lui valent une estimation de 400.000/600.000 euros. Le catalogue de la vente est visible sur : www.neret-tessier.com



Catégories :Arts décoratifs, Mobilier ancien

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :