Le marché de l’art craque (novembre 2008)

Les ventes d’art impressionniste et moderne proposées cette semaine à New York ont montré des signes de faiblesse inquiétants.

Ce marché étant réputé plus solide que celui de l’art contemporain, le pire est à craindre pour les grandes ventes à venir dans cette dernière spécialité.

La vente du soir d’art impressionniste et moderne organisée par Christie’s le 6 novembre à New York a produit 146,71 millions USD ALF (avec les frais).

46 lots ont trouvé preneur – sur 85 inscrits au catalogue – dont certains ont été lâchés sous l’estimation.

Invendus ; vendus sous l’estimation

Nu au fauteuil vert, fond noir par Henri Matisse, une huile sur toile peinte en 1936, estimée 12/18 millions USD SLF (sans les frais) n’a pas trouvé preneur.

Deux personnages (Marie-Thérèse et sa sœur lisant) par Pablo Picasso, une toile peinte en 1934, a été payée 18 millions USD ALF (avec les frais), c’est-à-dire sous son estimation basse de 18 millions USD SLF – estimation haute à 25 millions.

Même cas de figure pour Mandoline sur une table par le même Picassoune œuvre peinte en 1922, laissée à 3,1 millions ALF, pour une estimation de 3,5/4,5 millions SLF.

Toujours par Picasso, Homme assis sur une chaise, une huile sur toile de grand format peinte par l’artiste en 1956, estimée 10/15 millions USD SLF, n’a pas trouvé preneur,  comme Femme au corset lisant un livre, huile (et sable) sur toile, réalisée en 1914-1918, et estimée 10/20 $million SLF.

Un exemplaire en bronze – 4/6 – de Trois hommes qui marchent I, une sculpture par Alberto Giacometti, conçue en 1948 et fondue en 1950, a été payée 11,50 millions USD ALF, soit sous son estimation de 14/18 $millions SLF. Cette même œuvre avait été payée 5,72 millions USD ALF en 1999 chez Sotheby’s – alors estimée 3/4 millions SLF.

Arch forme par Henry Moore, une sculpture unique en marbre, réalisée en 1970, a été payée 5,01 millions USD ALF, pour une  estimation de 5,5/7,5 millions SLF.

Strada romana à Bordighera, une superbe huile sur toile par Claude Monet, peinte en 1884, a été payée 2,88 millions USD ALF, pour une estimation de 3,5/4 millions SLF.

Zwei Mädchen, œuvre à l’aquarelle et au crayon sur papier par Egon Schiele, réalisée  en 1911, a été payée 1,76 million USD ALF, pour une estimation de 2/3 millions SLF.

Rosa Rot par Vassily Kandinsky, aquarelle et gouache sur papier, datée 1927, a été payée 866.500 USD ALF, pour une estimations  de 1/1,6 million SLF

Panier de dahlias par Henri Fantin-Latour, une huile sur toile peinte en 1893, a été laissée à 842.500 USD ALF, pour une estimation de 1,5/2 millions SLF..

Arlequin à la clarinette par Jacques Lipchitz, une sculpture en bronze à deux patines, 1/7, conçue en 1919 et fondue en 1959, a été payée 602.500 USD AL, pour une estimation de 700.000/1million USD SLF.

Résultat est estimation identique pour un Nu allongé au braséro par Henri Matisse, dessin sur papier réalisé vers 1926-1927.

Vendus conformément à l’estimation, voire plus

Par Pablo Picasso, Mousquetaire et femme à la fleur, une huile sur toile peinte en 1967, a été payée 9,04 millions USD ALF, pour une estimation de 8/10 millions USD SLF ;  du même artiste,  Nu au chapeau (buste), une toile de 1965, a été payée 3,72 millions ALF, pour une estimation de de 3/4 millions SLF.

Une nature morte par Juan Gris, datée de mars 1915, a été payée au niveau de son estimation haute de 18,5 millions USD SLF (sans les frais), à 20,8 millions ALF.

Studie zu Improvisation 3 de Vassilly Kandinsky a été payée conformément à son estimation de 15/20 millions USD SLF, à 16,88 millions ALF, comme Le Pont et le barrage à Pontoise de Paul Cézanne, estimé  7/10 $millions SLF, et payé 7,92 millions ALF.

La Lune, une sculpture en marbre blanc par Henri Laurens, datée de 1946, échangée contre 1,87 million USD, a pulvérisé son estimation de 600.000/800.000 $ SLF

Pierrick Moritz

Ventes d’art impressionniste et moderne en journée : invendus très nombreux

Les ventes d’art impressionniste et moderne en journée – avec des lots plus nombreux et moins chers que pour les ventes en soirées  – proposées cette semaine par Sotheby’s et Christie’s à New York se sont déroulées très difficilement.

Chez Christie’s, le 6 novembre, 17,69 millions USD ALF ont été produits avec 127 lots vendus sur 241 inscrits au catalogue.

Le prix le plus élevé va à un tableau par Joan Miro, Femmes devant la lune, payé 962.500 USD ALF, pour une estimation de 600.000/800.000 USD SLF.

Chez Sotheby’s, c’est pire.

Seulement 137 lots d’un catalogue qui en comptait 321 ont trouvé preneur.

Un Hibou gris par Pablo Picasso, en terre cuite peinte à la main, créé en 1953, a obtenu le prix le plus élevé : 1,03 million USD ALF, pour une estimation de 700.000/900.000 $ SLF.

PM

Advertisements


Catégories :Marché de l'art

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :