Martin Scorsese : le génie est clair

Le réalisateur américain fait sien Shutter Island, le roman de Dennis Lehane

Dès les premières images, la mise en scène géniale de Martin Scorsese nous entraîne à Shutter Island et nous enferme dans l’enceinte de l’hôpital psychiatrique. Nous voilà bouclés avec la folie, avec les inadaptés à la réalité et les adaptés au traumatisme, avec nous-mêmes.

Shutter Island de Martin Scorsese est tiré du best-seller éponyme de Dennis Lehane et le réalisateur réussit dans une entreprise des plus compliquées. 

L’écriture offre des possibilités de représentations complexes sans limites, même si les auteurs capables de ce talent-là ne sont pas légions. 

L’écriture, pourvu que l’auteur en ait le talent, possède un pouvoir d’évocation et dégage une sensibilité, une coloration, que l’image aidée par la mise en scène doit restituer d’une toute autre manière.

Le cas de la structure romanesque simple, ce qui vaut pour le roman de Lehane,  n’est en rien le gage d’une adaptation cinématographique forcément  gagnée d’avance.

À part le romancier (et encore, pas toujours), personne  n’est capable de reconstituer le cheminement créatif  qui a permis d’aboutir à cette clarté, un cheminement qui laisse des traces et des porosités, un cheminement par lequel il faudrait repasser pour restituer la même force, la même solidité de construction, retrouver le grain et la texture, la sonorité.

Un film est une nouvelle construction en soi pas le placage d’une construction existante.

Comme Martin Scorsese pour Shutter Island, Alfred Hitchcock a excellé sur les thèmes du traumatisme, du dédoublement, de la perte d’identité, des mécanismes psychologiques de survie qui engendrent une perception plus ou moins tronquée de la réalité, en faisant sien DEntre les morts, le roman de Pierre Boileau et Thomas Narcejac devenu Vertigo au cinéma     

Pierrick Moritz



Catégories :Cinéma, Livres

Tags:, , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :