Prix record pour une toile d’André Masson à Paris

Gravida, une grande composition surréaliste peinte par André Masson en 1939, a été payée 2,36 millions d’euros dans une vente d’art moderne organisée ce soir chez Sotheby’s Paris.

Il s’agit d’un record pour une œuvre de cet artiste négociée en vente publique. L’œuvre était estimée 1,5/2 millions d’euros. 

77 des 89 lots du catalogue ont été vendus pour un total de 15,5 millions d’euros.

Parmi les plus hautes enchères, une gouache de Joan Miro de 1947 a été payée 780.750 euros (estimée 500.000/700.000 euros) et 696.750 euros ont été engagés sur un bronze d’Alberto Giacometti d’une fonte posthume, Diego (tête au col roulé), qui était estimé 600.000/900.000 euros.

Fruits Tropicaux, une huile sur toile de 1969 par Wifredo Lam, estimée 250.000/350.000 euros, a été payée 624.750 euros.

Les deux invendus les plus importants sont un  bouquet de fleurs peint par Kees van Dongen vers 1910 (estimé 350.000/450.000 euros) et une huile sur toile de Françis Picabia intitulée Magna, peinte vers 1930-1932 (estimée 200.000/300.000 euros).  

PM

Publicités


Catégories :Art moderne, Marché de l'art, Paris

Tags:,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :