En 2012, le chiffre d’affaires de Christie’s talonne son record historique de 2007

Christie’s  annonce un chiffre  d’affaires de 6,27 milliards de dollars pour l’ensemble de ses ventes, aux enchères et privées, de 2012, soit très proche de son record historique : 6,3 milliards réunis en 2007. Par rapport aux 5,7 milliards de 2011, la progression est de 10 %

Les ventes privées, en augmentation de 26 % par rapport à 2011, atteignent 1 milliard de dollars.

En 2012, l’opérateur a vendu 686 œuvres aux enchères pour plus d’un million et 49 pour plus de 10 millions. Le marché à des niveaux de prix plus accessibles représente la majorité des transactions et reste performant.

L’art d’après-guerre et contemporain a généré 1,6 milliard de dollars en 2012, soit une augmentation de 34 % par rapport à 2011, avec une croissance de 14 % en nombre d’enchérisseurs pour des œuvres d’art à moins de 160.000 dollars.

Les 412,3 millions de dollars produits par la vente d’art d’après-guerre et contemporain proposée par Christie’s le 14 novembre, à New York, représentent le plus important chiffre d’affaires jamais réalisé pour une vacation dans la spécialité au niveau mondial. Celui de 132,8 millions de livres (207,3 millions de dollars) de sa vacation d’après-guerre et contemporain londonienne du 27 juin est le plus important jamais réalisé en Europe dans cette même catégorie.

86,8 millions de dollars, le prix le plus important de l’année chez Christie’s, va à un Orange Red and Yellow de Mark Rothko, vendu le 8 mai à New York. Il s’agit d’un record mondial pour une œuvre d’art contemporain vendue aux enchères.

L’opérateur souligne également des progressions importantes pour l’art impressionniste et moderne (+ 14 % et un chiffre d’affaires de 997,7 millions de dollars) et la peinture ancienne et du XIXe siècle (+ 26 % pour un chiffre d’affaires de 322,6 millions de dollars).

En 2012, les enchères en ligne de Christie’s ont attiré 39% de nouveaux acheteurs tandis que le nombre de visiteurs sur son site a progressé de 11 %. Un tableau d’Edward Hopper payé 9,6 millions de dollars par un enchérisseur de l’Internet, en novembre, devient l’œuvre d’art la plus chère jamais vendue par le moyen des enchères en ligne.

Les Européens et les Américains représentent 75 % des clients de la maison de vente et les Asiatiques 19 %, un chiffre en très faible progression (1%).

Les résultats des ventes aux enchères de l’opérateur à Hong Kong, proposées deux fois par an, au printemps et à l’automne, sont en baisse par rapport aux niveaux records de 2011. Cette année-là, l’entreprise avait réalisé un chiffre d’affaires historique équivalent à 515 millions de dollars américains pour les vacations de printemps. À partir de ce pic, les résultats n’ont cessé de décroître, comme pour Sotheby’s et ses séries de ventes équivalentes, organisées avec la même fréquence sur la place asiatique. L’opération de l’automne 2012 de Christie’s à Hong Kong a généré l’équivalent de 333,8 millions de dollars américains, contre 385 millions pour l’opération correspondante de 2011 et 408 millions pour celle de 2010.

Les collectionneurs asiatiques se sont toutefois montrés  encore plus actif en 2012 sur les autres places internationales où travaille Christie’s, loin de s’intéresser uniquement à l’art chinois. En juillet, à Londres, l’un d’eux a acquis un tableau de Rembrandt pour 8,4 millions de livres.

Pierrick Moritz

Christie’s est une société non cotée en bourse. Ses bénéfices n’ont pas été communiqués.

Publicités


Catégories :Art contemporain, Art moderne, Hong Kong, Londres, Marché de l'art, New York City, Peinture ancienne

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :