Londres : Anselm Kiefer, une exposition d’envergure à la Royal Academy of Arts

Du 27 septembre au 14 décembre, la Royal Academy of Arts de Londres présentera la première rétrospective d’envergure au Royaume-Uni consacrée à l’œuvre d’Anselm Kiefer (né en 1945), l’un des plus importants artistes plasticiens européens contemporains.

L’exposition couvrant plus de quarante années de création montrera des œuvres issues de collections internationales publiques et privées. Il s’agira de peintures – dont architecturales monumentales -, de sculptures, de photographies et d’installations. Certaines, comme une installation d’envergure pour la cour de la Royal Academy of Arts, auront été créées spécialement pour l’évènement.

Les œuvres profondément spirituelles d’Anselm Kiefer sont inspirées par l’histoire – dont celle de l’Allemagne nazie -, les maîtres de la peinture ancienne, la philosophie, la mémoire collective, les religions, le folklore et la poésie. L’artiste peut utiliser des matériaux singuliers, comme l’argile, la terre, des fleurs séchées, la cendre, le plomb ou le tissu.

Parmi les œuvres clés de l’exposition, figureront les photographies et peintures de séries controversées datées de la fin des années 1960 et du début des années 1970, comme Occupations et Symboles, où l’artiste effectue le salut nazi dans différents endroits, postulant qu’il vaut mieux affronter l’histoire plutôt que de l’occulter.

À propos de cette rétrospective, Kathleen Soriano, directrice des expositions à la Royal Academy of Arts, explique : « Alors que certaines parties spécifiques de l’œuvre de Kiefer ont été présentées régulièrement dans des galeries britanniques au cours des dernières décennies, il n’a jamais encore été réalisé de présentation complète de son travail dans des espaces bénéficiant du caractère monumental à la mesure de nombre de ses œuvres. C’est une occasion sans précédent d’étudier et de réévaluer l’évolution du travail d’Anselm Kiefer, son apport à l’histoire de l’art et l’importance de ses innovations, tout en célébrant l’un des membres d’honneur de la Royal Academy. »

Né en Allemagne, Anselm Kiefer vit et travaille en France depuis 1993. Certaines de ses œuvres ont été exposées dans les plus célèbres musées du monde et font parfois partie de leurs collections.

À Paris, en 2007, l’artiste a présenté la première installation pour Monumenta au Grand Palais. La même année, il fut le deuxième artiste vivant – après Georges Braque, plus de cinquante ans auparavant – à recevoir une commande pour une œuvre destinée à être exposée en permanence au musée du Louvre.

Les créations d’Anselm Kiefer font aussi les beaux jours du marché de l’art contemporain, où les plus importantes dépassent désormais le million de dollars. Un record pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères a été atteint en 2011 chez Christie’s, avec 3,5 millions de dollars engagés sur une toile monumentale.

Publicités


Catégories :Art contemporain, Expositions, Londres

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :