Ventes de Sotheby’s en Asie : croissance forte au premier semestre

Sotheby’s a réalisé une recette de 490 millions de dollars américains pour ses ventes d’art en Asie au cours du premier semestre 2014.

La progression est de 47 % par rapport à la période équivalente de 2013, dans le cadre de l’extraordinaire développement de ce marché en quelques années.

Au printemps 2007, l’opérateur réalisait un record de 200 millions de dollars américains pour une série de ventes à Hong Kong. Pour l’opération équivalente du printemps 2014, la recette sera de 438 millions.

Le taux moyen de lots vendus par l’opérateur pour le premier semestre 2014 et dans cette région du monde atteint 91 %. Cette indication traduit la forte demande en matière d’art en Asie, mais aussi pour la joaillerie et l’horlogerie de luxe et le vin, domaines dans lesquels l’entreprise américaine est également active en Asie.

Ces performances donnent à Sotheby’s une position de leader parmi les maisons de vente internationales actives dans la région.

Au sein d’un marché très concurrentiel et en pleine croissance, elle est aussi la plus ancienne maison de vente aux enchères occidentale implantée en Asie, avec une première opération organisée à Hong Kong dès 1973.

Cette recette du premier semestre 2014 provient essentiellement de la série de ventes de printemps à Hong Kong, en avril. Cette opération a permis de réunir 438 millions de dollars, à travers 16 vacations dans les domaines de la peinture traditionnelle, moderne et contemporaine asiatique, des objets et des œuvres d’art asiatique très principalement chinois, des grands vins, des montres de luxe et de la joaillerie.

La possibilité pour Sotheby’s de réaliser des ventes aux enchères en Chine continentale, à Pékin, est récente et en développement. La vente aux enchères d’antiquités chinoises étant contraignante en Chine continentale, principalement d’un point de vue administratif, l’entreprise n’en organise pas. Elle préfère notamment des vacations d’art moderne et d’art contemporain chinois, et des expositions-ventes.

Sotheby’s a réalisé par deux fois dans le passé des recettes supérieures à ces 438 millions de dollars américains pour une de ses séries de ventes à Hong Kong, programmées à un rythme biannuel. Elle détient un record mondial pour ce type d’opération, à travers les 538 millions réunis à l’automne 2013, pour une série de ventes exceptionnelle célébrant le 40ème anniversaire de sa présence en Asie. À l’automne 2011, la recette avait été de 445 millions.

Mais ses ventes du printemps 2014 ont été marquées par une fluidité rarement vue pour une opération de ce type. Sur environ 3.700 lots proposés, dont 1.600 pour le vin, 3.445 ont trouvé preneur, les quatre plus chers assortis de factures comprises entre 12 et 36 millions de dollars américains.

Cette dernière somme a été engagée sur le prototype d’époque Ming des Chicken Cups, de célèbres petites coupes à vin en porcelaine dites doucai (les contours des éléments de la composition peinte sont tracés en bleu puis remplis avec des émaux colorés) présentant une peinture de coq, poule, poussins et fleurs, aussi appelées coupes de mariage.

À travers cette transaction, ce chef-d’œuvre de l’art traditionnel chinois, portant la marque de règne de l’empereur Chenghua (r. 1464-1487) et d’un diamètre de 8,2 centimètres, est devenue la céramique chinoise la plus chère jamais vendue aux enchères. Son vendeur l’avait payé dix fois moins cher en 1999 (chez le même opérateur). L’acheteur est un collectionneur chinois nommé Liu Yiqian, propriétaire du Long Museum à Shanghai.

Dans cette même série de ventes du printemps de 2014, le deuxième prix le plus élevé, l’équivalent de 27,5 millions de dollars américains, concerne un collier Cartier principalement composé de 27 perles de jadéite de couleur vert émeraude, une création de 1933 ayant fait partie de l’écrin de femmes célèbres. Il s’agit d’un record mondial pour un bijou Cartier et un bijou en jadéite vendus aux enchères. L’acheteur est la maison Cartier.

Les recettes de ces séries de ventes organisées par Sotheby’s à Hong Kong, mais aussi – et sur le même modèle – par sa concurrente directe Christie’s, se maintiennent à des niveaux très élevés et en progression ces dernières années.

Au printemps 2007, la recette record pour l’une de ces opérations de Sotheby’s était de quelque 200 millions de dollars américains. Si on la compare à celle du printemps 2014, la progression est de 245 %.

Toujours chez Sotheby’s, la recette passait à 257 millions pour l’opération du printemps 2010, puis à 399 millions pour celle de l’automne de la même année.

Durant cette période 2007-2010, on a toutefois observé une nette baisse des recettes, consécutive à la débâcle économique de septembre 2008, des déconvenues circonscrites aux séries de ventes de l’automne 2008 et du printemps 2009, avec une amélioration dès l’automne 2009.

En raison du développement du marché de l’art dans cette région du monde, mais aussi de la forte progression des acheteurs asiatiques dans les salles des ventes au niveau mondial, Sotheby’s a élargi ses activités et sa promotion en Asie, au-delà de ses traditionnelles séries de ventes aux enchères à Hong Kong.

Toujours à Hong Kong, il s’agit notamment de la présentation des lots majeurs des ventes de peinture ancienne de Londres, d’art impressionniste et moderne de New York, Londres et Paris, d’art contemporain de New York, et de bijoux et de montres de New York et Genève.

L’opérateur y propose également des expositions, avec ou sans possibilité d’achat.

Pierrick Moritz

Publicités


Catégories :Art asiatique, Art chinois, Chine, Hong Kong

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :